En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Des "dizaines de milliers de manifestants" pour l'emploi, annonce la CGT


le 09 octobre 2012 à 06h07 , mis à jour le 09 octobre 2012 à 21h12.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
SocialAfin de faire pression sur la réforme du marché du travail, la CGT appellait mardi à une journée de grève et de manifestations dans huit villes, dont Paris, pour "la défense de l'emploi et de l'industrie". Mobilisation réussie, selon la CGT, qui évoque des dizaines de milliers de manifestants.

Pour la CGT, ce mardi décrété "journée nationale d'action", devait avoir valeur de coup de semonce. Et pour Bernard Thibault, le pari est réussi : le secrétaire général de la Confédération a déclaré mardi que la journée de mobilisation de son syndicat pour l'emploi était "une réussite", ajoutant que "plusieurs dizaines de milliers de manifestants avaient répondu à l'appel de la seule CGT". L'affaire avait pourtant mis du temps à démarrer : tôt mardi matin, l'appel à la grève était peu suivi dans les transports en commun parisiens, avec un trafic quasi-normal, sauf sur le RER B où trois trains sur quatre roulaient.

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, avait déclaré mardi en début d'après-midi que cette journée était "un avertissement". "C'est une alerte à l'égard des pouvoirs publics et du patronat" alors que "la situation rend chaque jour plus gravissime l'état de l'appareil industriel", avait-t-il ajouté. Evoquant l'actuelle négociation entre partenaires sociaux sur le marché du travail, le numéro un de la CGT a affirmé qu'"en fait de sécurisation de l'emploi, le patronat souhaite obtenir en réalité une plus grande précarité des salariés". "Il ne faut pas que le gouvernement s'en remette au seul terrain de la négociation", cette manifestation est "une mobilisation pour obtenir des négociations qui sécurisent l'emploi", a-t-il dit.

"Une pression très forte des employeurs"

L'action nationale de la CGT se place, selon la confédération, dans le cadre d'une mobilisation de la Fédération européenne de l'industrie, à laquelle adhèrent aussi d'autres syndicats français, dont la CFDT. Mais la centrale de Montreuil a décidé d'organiser seule cette journée sans en référer aux autres syndicats. "Pour peser sur les négociations et permettre la relance de l'industrie votre intervention est nécessaire", affirme la CGT dans un tract, alors que des discussions cruciales sont en cours entre patronat et syndicats sur la réforme du marché du travail. Le gouvernement attend les résultats avant de légiférer.

"Je pense que nous avons à contrebalancer une pression très forte des employeurs qui cherchent à obtenir par ce gouvernement ce qu'ils auraient pu obtenir d'une ancienne majorité", a affirmé lundi le leader cégétiste Bernard Thibault.

C'est également pour défendre l'emploi, que des salariés d'une vingtaine d'entreprises se sont par ailleurs donné rendez-vous mardi matin au Mondial de l'automobile à Paris, venant de PSA et d'autres groupes connaissant ou ayant connu des difficultés sociales (ArcelorMittal, Goodyear, Continental, etc.). Un millier de personnes sont attendues, selon la CGT de l'usine PSA d'Aulnay.

Commenter cet article

  • gpar2 : Cette manifestation (grève seulement pour les participants) était prévue de longue date et cette journée devait être une journée Europeenne pour l'emploi dans l'industrie. Tous les syndicats étaient d'accord pour manifester mais voila, les foies jaunes n'ont pas tenus leur promesse et se sont désistés au dernier moment. seuls la CGT et SUD on tenu leur engagement.

    Le 10/10/2012 à 15h35
  • tiznit-pn : Le Maroc moi aussi je suis parti est que je suis bien!!

    Le 09/10/2012 à 20h28
  • riviera13 : Vous appelez ça une grève??? en plus, vous vous fichez du monde??

    Le 09/10/2012 à 17h47
  • nicolefoux : Mais Mr Thibault, vous ne comprenez rien au monde qui vous entoure, comment voudriez vous donner des leçons? Évoluer, vivez avec votre temps et si vous en êtes incapables passez la main. Les syndicats ont besoin d'être en adéquation avec l'époque et non pas avoir des idées vieilles de 50 ans!

    Le 09/10/2012 à 12h32
  • armada92 : Tant que la CGT n'aura pas compris (ou fait comme si...) que sa responsabilité est fortement engagée dans l'état où se trouvent nos entreprises, elle pourra toujours appeler à la grève : c'est la seule chose qu'elle sait faire

    Le 09/10/2012 à 11h02
      Nous suivre :
      Californie : des vagues de 6 mètres pour les surfeurs après un ouragan

      Californie : des vagues de 6 mètres pour les surfeurs après un ouragan

      logAudience