En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La France passe la barre des 3 millions de chômeurs


le 26 septembre 2012 à 18h03 , mis à jour le 26 septembre 2012 à 20h19.
Temps de lecture
3min
Panneau indicatif de Pôle emploi, à Lille, en juillet 2011.

Panneau indicatif de Pôle emploi, à Lille, en juillet 2011. / Crédits : PHILIPPE HUGUEN / AFP

A lire aussi
SocialLe chômage a poursuivi sa hausse pour le 16e mois consécutif en France au mois d'août, franchissant la barre des 3 millions dans la catégorie phare pour la première fois depuis juin 1999, ont annoncé mercredi le ministère du Travail et Pôle emploi.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a augmenté de 23.900 (+0,8%) le mois dernier en France métropolitaine pour s'établir à 3.011.000. Ce total est le plus élevé depuis juin 1999. Sur un an, la progression en catégorie A est de 9,2%.

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi progresse de 0,9%, soit 40.800 personnes de plus, pour atteindre 4.494.600 (+8,4% sur un an). Ce nombre est le plus élevé des statistiques fournies par le ministère, qui remontent à janvier 1996.

Avec les départements d'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C est de 4.776.800.

+1,7% de demandeurs d'emploi de plus de 50 ans

Les plus âgés et les plus jeunes ont été les plus touchés. Le nombre de demandeurs d'emploi âgés de plus de 50 ans a progressé de 1,7% en catégorie A (+16,9% sur un an) et de 1,5% en A, B, C (+15,5% sur un an). Le nombre de demandeurs d'emploi âgés de moins de 25 ans a augmenté de 0,7% en catégorie A (+9,0% sur un an) et de 0,9% en A, B, C (+8,0% sur un an).

Le nombre des chômeurs de longue durée (inscrits depuis plus d'un an) a progressé de 1,1% en catégories A, B et C (+9,4% sur un an), alors que le nombre de personnes inscrites depuis moins d'un an a augmenté de 0,8% (+7,7% sur un an).

"Ces trois millions de chômeurs traduisent l'échec des politiques économiques et sociales menées au cours de ces dernières années", a accusé le ministère du Travail dans un communiqué. Il affirme que, "face à ce dur constat, le gouvernement est déterminé à mettre en oeuvre au plus vite" ses réformes, évoquant la signature des premiers emplois d'avenir "dès le mois de novembre" et des premiers contrats de génération "dès le début de l'année prochaine".

A lire >Les emplois d'avenir en 8 quesitons

A lire aussi >Les seniors travaillent de plus en plus... et sont de plus en plus chômeurs

Voir le reportage du 20h de TF1 : Ces entreprises qui peinent à recruter

Commenter cet article

  • boutigny28 : Emeraude Personne ne pourra rien faire dans les entreprises. Surtout pas l'Etat CELA DURE DEPUIS 1976 bb

    Le 27/09/2012 à 13h02
  • inquiet3 : Alléger les charges salariales est la première mesure à appliquer si on veut créer des emplois. Preuve en est : le travail au black, très en hausse et plus lucratif que déclaré.....

    Le 27/09/2012 à 09h51
  • bob420 : La droite nous dit que le cout du travail est trop élevé....Sanofi nous démontre que le problème est ailleurs !

    Le 27/09/2012 à 08h52
  • carss38 : Encore l'ignominie d'une gauche archaique !! vous voulez apporter une réponse morale à un problème purement économique !! ça ne tient pas la route une seconde . toujours le nivellement par le bas et le partage de l'argent des autres .... le modèle qui vous interesse c'est la corée du nord ou cuba c'est ça???

    Le 27/09/2012 à 08h19
  • nebuleuse57 : La gauche a commencé son quinquénnat en taxant ,imposant tout azimut,aujourd'hui nous en payons le prix,tout est en berne et ce n'est pas ce gouvernement d'apprentis sorciers qui va inverser le problème.

    Le 27/09/2012 à 07h45
      Nous suivre :
      Les images de la migration des grues cendrées

      Les images de la migration des grues cendrées

      logAudience