En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mini coup de pouce au Smic : alors combien finalement ?


le 26 juin 2012 à 05h30 , mis à jour le 26 juin 2012 à 11h06.
Temps de lecture
3min
Euros.

Euros. / Crédits : Thinkstock

À lire aussi
SocialL'ampleur du "coup de pouce" au salaire minimum, promis par François Hollande pendant la campagne présidentielle, sera annoncée ce mardi. Une hausse de 2%, selon des sources proches du dossier, qui divise la classe politique et irrite les syndicats et le patronat.

On attend plus que le chiffre : le coup de pouce au Smic doit être annoncé ce matin par le ministre du Travail Michel Sapin. Le gouvernement, dont la fourchette de travail s'établit entre 1,5% et 2%, se dirige vers une hausse limitée du Smic.  Michel Sapin avait prévenu qu'il n'y aurait pas de "choc" sur le Smic en raison du contexte économique.  La faible ampleur attendue de ce "coup de pouce" est dénoncée à gauche du PS, tandis que la droite dénonce une "fausse bonne idée".
 
D'ores et déjà, le ministre de l'Economie et des Financier, Pierre Moscovici, a annoncé sur i>télé que la hausse ne "sera pas de 4% pour être clair", faisant référence à la demande de Jean-Luc Mélenchon. Le Parti communiste français estime que la hausse d'environ2% vers laquelle le gouvernement s'oriente serait plus de l'ordre de la "pichenette" que du "coup de pouce".  Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, qui souhaitait une hausse de 5%, a estimé sur France Inter qu'une hausse de 2% constituerait un "premier faux pas" de la part du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

O,6% ? 

La droite et le patronat, de leur côté, redoutent le principe même d'une hausse du smic tel qu'envisagé par François Hollande pour la compétitivité des entreprises françaises.  "C'est une fausse bonne décision du gouvernement Hollande", a ainsi estimé lundi sur Europe 1 l'ancienne ministre du budget Valérie Pécresse.  C'est "une mauvaise décision au plan économique, et c'est faussement généreux parce qu'au lieu d'augmenter le smic comme nous l'avions proposé, c'est-à-dire en baissant les cotisations salariales, il va augmenter le smic pour les entreprises, et ça veut dire en réalité qu'il va détruire de l'emploi", a-t-elle ajouté. Même son de cloche du côté du Medef.
 
D'après le journal Les Echos, la hausse du Smic pourrait constituer en grande partie un à-valoir sur la future revalorisation légale qui doit intervenir le 1er janvier, à savoir l'inflation constatée depuis la dernière augmentation, soit 1,4%. Le vrai "coup de pouce" serait donc de 0,6% estimait récemment le quotidien économique.

Commenter cet article

  • shooby02470 : C'est clair casuel, entendre les umpistes dire que cette augmentation est trop légère alors que pendant 5 ans Sarkozy n'a pas augmenté le SMIC, ça vaut le coup ! Surtout quand on sait que les mêmes disent aussi que l'augmentation est trop limitée ou elle est si importante qu'elle aura des conséquence sur l'emploi ? Faut savoir

    Le 27/06/2012 à 09h52
  • shooby02470 : C'est toujours ça de gagner : du temps du sarkozysme, on ne pouvait même pas se l'acheter, ce carambar en plus ! Quand à l'argument des conséquences sur les entreprises, c'est assez drôle quand on sait que dans le programme UMP Sarkozy voulait lui augmenter le SMIC de non pas 20 euros comme Hollande, mais de 70 ! Cela aurait donc fait 3 fois et demi de perte d'emplois et de fermeture d'entreprise en plus ! Et puis c'est d'autant plus amusant quand on sait que Borloo dit que cette revalorisation du SMIC n'aura pas les conséquences tant chantées par certains ! Et pourtant il est pas vraiment de gauche et est plutôt de droite lui non ? Mais il va se faire taper sur les doigts !

    Le 27/06/2012 à 09h10
  • acontrario : Eh bien pour une fois la rédaction a finalement trouvé la bonne image en parfaite adéquation avec l'article ! BRAVO ! Merci de publier, afin que tout le monde comprenne enfin que cette promesse tant attendue, n'apportera en fait que 3 euros 57 cents et encore en étant optimistes car certaines pièces sont "floues" !!! :-)

    Le 27/06/2012 à 00h33
  • moijebosse : La droite n'a pas augmentee les impos locaux plus que les salaires...

    Le 26/06/2012 à 17h32
  • Josiane B : Et pour les petites retraites de moins de mille euros par mois..?

    Le 26/06/2012 à 14h51
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience