En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Plans sociaux : la liste noire


le 27 mai 2012 à 13h52 , mis à jour le 27 mai 2012 à 13h55.
Temps de lecture
3min
Des ouvriers dans une usine (archives).

Des ouvriers dans une usine (archives). / Crédits : TF1News

A lire aussi
SocialLa CGT doit remettre mardi à Jean-Marc Ayrault une liste d'entreprises dans lesquelles sont prévus plans sociaux, redressements et liquidations. Des dizaines de milliers d'emplois sont menacés. A travers cette liste, le syndicat interpelle le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Environ 45.000 emplois menacés dans toute la France, à travers 46 entreprises placées en redressement ou en liquidation : ce dur bilan social est celui que dresse la CGT à travers sa "liste noire", qu'elle compte remettre mardi au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, mais destinée prioritairement au ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Ce recensement "des plans sociaux, redressements et liquidations" effectué par les fédérations CGT, dont a fait état ce week-end Le Journal du Dimanche, "montre que ce que l'on avait craint - c'est-à-dire qu'il y avait des consignes pour ne pas annoncer de plans sociaux avant la présidentielle - se vérifie", souligne Mohamed Oussedik, en charge de l'industrie à la CGT.

Les propositions de la CGT

La CGT doit être reçue mardi par le Premier ministre, qui a convié successivement tout au long de la journée les leaders des syndicats et du patronat pour fixer l'agenda des réformes sociales. La centrale enverra ensuite au ministre du Redressement productif cette liste, ainsi que ses propositions pour l'emploi, précise Mohamed Oussedik.

La liste "intègre des PME, mais elle n'est pas exhaustive", relève le secrétaire confédéral, alors que les procédures de sauvegarde prononcées par les tribunaux (redressement ou liquidation) concernent traditionnellement dans leur très grande majorité les micro-entreprises de moins de 10 salariés. Elle "ne prend pas en compte aussi les 35.000 emplois perdus dans le BTP sous forme de départs volontaires et ruptures conventionnelles", précise le secrétaire confédéral en insistant sur cette forme "déguisée" de licenciements que représentent selon lui les ruptures conventionnelles (12% des sorties de CDI, selon les chiffres officiels, le double des licenciements économiques).

Arnaud Montebourg, qui retrouvera dans cette liste un grand nombre d'entreprises aux difficultés connues (PSA, Petroplus, Carrefour, Arcelor, EON France, etc.), planche sur un "plan de reconquête industrielle" qu'il soumettra à Jean-Marc Ayrault "dans les semaines qui viennent", a-t-il annoncé samedi. La CGT lui fera notamment des propositions pour multiplier par cinq les financements du chômage partiel, renforcer les droits des salariés dans les conseils d'administration, mettre en place un "droit de préemption" à la reprise d'entreprises en difficulté et restructurer l'appareil industriel pour répondre au plan de transition énergétique promis par le président François Hollande.

Commenter cet article

  • lepatineur91 : Ce n'est pas de la faute de sarko qu'il y'a moin d'emploie mais le faite que les patrons ont toujour voullut gagner plus en payant moin les ouvriers,est que tout les presidents ont voullut donner des entreprises,est du savoir faire,est des machines a d'autres pays voila le resultat

    Le 26/08/2012 à 08h23
  • inspatatrac : Je suis deja parti...on peut partir 2 fois?

    Le 29/05/2012 à 05h15
  • kosotto1 : YZAE : petite entreprise familiale pour moi aussi qui voudrait aussi bien le rester aussi. Yzae : dites moi donc concrètement qu'est ce qui va nous tomber dessus. Perso j'ai retenu que notre impôt sur les sociétés allait être de 15% (et non plus 33,3 au delà de 38 000 euros et là je suis déjà concerné).

    Le 28/05/2012 à 15h44
  • jeffi88 : La Franche Comté est déjà à genoux...

    Le 28/05/2012 à 14h35
  • yzae84 : Monsieur Kossoto Juste une petite remarque vous êtes chef d'entreprise il me semble ??? Et bien je ne pense pas que vous ayez besoin de chercher des "informations " si c'est le cas quand on est concerné on sait très bien ce qui va encore nous tomber dessus et croyez moi je veux bien faire encore quelque petits efforts mais la je me pose sérieusement des questions !!!! Yzae " petite entreprise familiale " et qui voudrait bien rester avec ce statut ..Et je vous assure que finalement si on nous "sabre" encore moi aussi je ferait de sérieuses" coupe" sans hésitation car la j'arrive à overdose et il y en à marre !!!

    Le 28/05/2012 à 14h09
      Nous suivre :
      Syrie : il filme les exactions commises par les jihadistes et témoigne au péril de sa vie

      Syrie : il filme les exactions commises par les jihadistes et témoigne au péril de sa vie

      logAudience