En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Renault Samsung Motors : le plan de départ concerne jusqu'à 80% des effectifs


le 10 août 2012 à 16h20 , mis à jour le 24 septembre 2012 à 12h08.
Temps de lecture
3min
employés d'un constructeur automobile allemand

employés d'un constructeur automobile allemand / Crédits : ABACAPress

A lire aussi
SocialLe plan de départs volontaires annoncé vendredi par Renault Samsung Motors, filiale sud-coréenne de Renault, pourra concerner jusqu'à 80% de ses effectifs, soit près de 4.700 salariés, a indiqué vendredi une porte-parole du constructeur automobile français à Paris.

Ce plan de départ "concerne tous les salariés de Renault Samsung Motors, sauf les 1.000 en recherche et développement (R&D) et en design", a fait savoir cette porte-parole, en précisant que la filiale sud-coréenne employait 5.667 personnes à fin 2011.

Les départs se feront "sur la base du volontariat, avec une prime pouvant aller jusqu'à deux ans de salaire en fonction de l'ancienneté", a-t-elle précisé. Renault Samsung Motors avait annoncé plus tôt dans la journée en Corée sa volonté de réduire ses effectifs mais sans dire de combien. Le groupe français tente depuis plusieurs mois de redresser sa filiale sud-coréenne mais son numéro deux Carlos Tavares avait reconnu fin juillet qu'il y avait "toujours une difficulté en Corée". Les ventes de Renault Samsung Motors, qui commercialise notamment quatre modèles sous sa propre marque en Corée du Sud, ont chuté de 33% au premier semestre 2012 par rapport aux six premiers mois de 2011, à environ 83.000 unités.

L'usine de Busan (sud) tourne actuellement au ralenti et devrait produire en 2012 quelque 180.000 voitures de marques Nissan, Renault et Renault Samsung Motors, bien qu'elle dispose d'une capacité de production théorique de 300.000 véhicules. L'alliance Renault-Nissan a annoncé fin juillet l'investissement de 160 millions de dollars pour assembler un 4X4 de Nissan à Busan à partir de 2014 et relancer ainsi sa filiale sud-coréenne.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience