En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Retraités : à quelle hauteur allez-vous contribuer ?

Edité par
le 01 octobre 2012 à 17h51 , mis à jour le 02 octobre 2012 à 09h43.
Temps de lecture
3min
Photo d'archives.

Photo d'archives. / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
SocialLes pensions des retraités imposables seront soumises à un prélèvement annuel de 0,15% pour aider au redressement des comptes de la Sécu. Objectifs : 350 millions d'euros pour les caisses de l'Etat dès 2013. Mais individuellement, combien paierez-vous ?

Les retraités imposables vont aussi être mis à contribution pour redresser les comptes de la sécurité sociale. En 2013, leurs pensions vont être soumises à un nouveau prélèvement de 0,15%, ce qui rapportera près de 350 millions à l'Etat destiné à financer le redressement des comptes, a annoncé le gouvernement lundi en présentant le projet du prochain budget de la sécurité sociale.

Qui va payer ? "Un retraité célibataire sera soumis à ce prélèvement s'il déclare plus de 15 800 euros par an", explique Vincent Drezet, secrétaire général du syndicat national Solidaires Finances publiques, joint ce lundi par TF1 News.  "Ces 0,15% seront ensuite prélevés sur son revenu imposable diminué de l'abattement habituel de 10%", poursuit-il.

Quatre euros pour un retraité touchant 2 000 euros par mois

Par exemple, un retraité célibataire qui déclarerait 24 000 euros de revenus sur l'année (2 000 euros par mois) est taxé à 14% selon le barème en vigueur. Il payera donc 3 0240 euros d'impôt sur le revenu auquel s'ajouteront 4,23 euros pour contribuer au redressement des comptes de la sécurité sociale.

En 2014, ce même retraité payera le double, un peu plus de 8 euros.  Ce taux sera en effet relevé à 0,3%, ce qui rapportera quelque 700 millions d'euros destinés cette fois à financer la dépendance des personnes âgées. Cette contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (CASA) atteindra alors le même taux qui s'applique déjà aux salaires depuis 2004 au titre de la Contribution solidarité autonomie (CSA) pour la dépendance. Ce nouveau prélèvement entre dans le cadre de la future réforme de la dépendance promise par le gouvernement pour 2014.

Un retraité sur deux non imposable

En France, on estime qu'environ huit des 15 millions de retraités ne sont pas imposables. La pension annuelle moyenne avoisine 12 500 euros auquel il faut ajouter les autres revenus (revenus immobiliers...) pour obtenir le revenu imposable.

 

Commenter cet article

  • mi2souri : J'ai cotisé 47 ans cela suffit

    Le 11/10/2012 à 09h45
  • no2r : Ce qui n'est pas encore dit ici c'est que dans ce schéma, ceux qui paieront seront majoritairement ceux (le moment venu) qui seront exclus (à cause de leurs revenus) du bénéfice des fonds destinés à financer la dépendance selon la sempiternelle logique que ceux qui paient ont moins de droits sociaux que ceux qui ne paient pas . Il faudra donc qu'ils souscrivent en sus une assurance privée.

    Le 10/10/2012 à 05h39
  • pilepoil21 : J'espère que pour la manif de jeudi beaucoup d'actifs viendront soutenir leurs aînés qui souvent sont trop âgés pour se déplacer.

    Le 09/10/2012 à 15h47
  • alcyon01 : Alors Professeur, il faut revoir vos cours avant de vous lancer pour être crédible.

    Le 09/10/2012 à 10h52
  • alcyon01 : Oui vous citez des assurances à fonds perdus, il existe également des assurances avec un K récupérable en cas de non utilisation.

    Le 09/10/2012 à 10h45
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience