En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Salariés d'Apple mécontents: le lancement de l'iPhone 5 perturbé ?

Laurent Deschamps par
le 18 septembre 2012 à 17h26 , mis à jour le 18 septembre 2012 à 17h36.
Temps de lecture
3min
L'Apple Store au Carrousel du Louvre à Paris.

L'Apple Store au Carrousel du Louvre à Paris. / Crédits : eTF1

A lire aussi
SocialDénonçant leurs conditions de travail, des salariés de plusieurs magasins Apple en France menaceraient de se mettre en grève vendredi, jour du lancement de l'iPhone 5 en France.

En signe de leur mécontentement, les salariés arborent sur leur lieu de travail un bracelet de couleur, afin de peser sur les négociations salariales en cours avec la direction. Et, selon le site 01Net, ils pourraient aller plus loin : ces salariés mécontents menacent de faire grève vendredi 21, jour du lancement du dernier smartphone d'Apple dans l'hexagone.
 
Au cœur de la contestation, des conditions de travail jugées mauvaises et un salaire que les employés estiment trop bas. Direction et syndicats du groupe se sont retrouvés lundi pour une nouvelle réunion de négociations sur les salaires (dont le 13e mois) mais aussi le rythme de travail ou encore l'attribution de chèques restaurant pour les salariés. Mais apparemment, ces discussions ont achoppé.

Filiale déficitaire ?
 
Au magasin du Louvre, en plein coeur de Paris, près de la moitié des salariés arboraient un bracelet de couleur verte, avec l'inscription "Believe" ("Croire", en allusion aux promesses de la direction). " Les salariés français s'estiment défavorisés par rapport à leurs collègues des autres Apple Stores dans le monde, ils demandent des majorations (de salaires) plus élevées", déclare un responsable syndical sous couvert d'anonymat. Sur le site Mac4ever, un employé donne sous couvert de l'anonymat de plus amples détails sur les raisons de la mobilisation : "Le problème c'est que nous avons, certains jours, une amplitude horaire assez démente et qu'il est possible de commencer à travailler dès 6 heures du matin, et jusqu'à 23 heures. Avec de tels horaires, il est difficile d'imaginer passer, en plus, du temps dans les transports pour rejoindre un logement en périphérie. Mais qui peut se loger à Paris en gagnant 1 300 € mensuels ?"
 
Mais selon le site MacGeneration, la direction de la filiale d'Apple Appele Retail France estime qu'il sera difficile de céder aux exigences des salariés puisque la branche française des Apple Store se déclare déficitaire.

Commenter cet article

  • guil82000 : M1PE : Nous gagnerons des emplois : oui à 300 ? par mois avec dortoir fourni à l'usine et 18 heures de travail par jour !

    Le 19/09/2012 à 11h31
  • m1pe : Les françàis sont sans doute trop bête pour inventer ce genre d'objet qui se vend comme des petits pains !!!! car au moins là nous gagnerions des emplois et de l'argent.

    Le 19/09/2012 à 10h00
  • barbac56 : Très bien dit ! Pareil pour Amazone, un exploiteur limite esclavagiste !

    Le 19/09/2012 à 09h46
  • mrsleepy : De 6h à 23h, ca me semble contraire à la législation qui exige un repos de 11h entre 2 jours de travail. Donc battez vous pour ça. Par contre, "qui peut se loger à Paris en gagnant 1300? mensuels", bah ca concerne beaucoup plus de monde que les salariés Apple, et ca n'a rien à voir avec Apple. Je ne vois pas trop pourquoi un vendeur AppleStore serait payé davantage qu'un vendeur d'une autre société sous prétexte que c'est Apple.

    Le 19/09/2012 à 06h56
  • concileo : Apple est la nouvelle essoreuse américaine, qui vient à point nommé remplacer l'ancienne, qui sous l'égide de Microsoft a accompli de bons et loyaux services. Au lieu de pleurer après ces boîtes américaines qui cherchent à tirer le maximum de fric, arrêtez d'acheter ou vendre leurs produits. Passez à Linux, favorisez les marques françaises, faites vivre la France. Sinon, morflez en silence.

    Le 19/09/2012 à 00h27
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience