En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Stress au travail : les 9 maux dont souffrent le plus les salariés


le 26 novembre 2012 à 07h31 , mis à jour le 26 novembre 2012 à 13h45.
Temps de lecture
3min
Bureau - ordinateur - mail travail salarié

Crédits : Erik Snyder/Thinkstock

À lire aussi
SocialLa surcharge de travail est le premier facteur de stress cité par les salariés, devant la pression hiérarchique, la peur de perdre leur travail ou encore le flou sur les responsabilités, selon un sondage rendu public lundi.

Avec la crise, les relations au travail se tendent, facilitant les dérapages. Un durcissement déjà mesuré par plusieurs études, et qu'une nouvelle enquête (1) réalisée par OpinionWay pour les Editions Tissot, spécialisées en droit du travail, vient préciser en dressant un catalogue des maux dont souffrent le plus les salariés. En tête, et de loin, on trouve ce duo : 
- 1) surcharge de travail
- 2) pression de la hiérarchie. Deux problèmes qui se retrouvent cités respectivement par 43% et 41% des sondés interrogés sur les situations qui contribuent à les stresser. Les salariés citent ensuite :
- 3) la situation économique de l'entreprise ou de la France, assimilée par les auteurs à la peur de perdre leur emploi (32%),
- 4) l'ambiguïté des rôles et responsabilités de chacun (30%). Viennent ensuite :
- 5) la pression des résultats (29%),
- 6) les contraintes organisationnelles (27%),
- 7) la pression des clients (20%),
- 8) les relations avec les collègues (18%),
- 9) le confort de travail (16%).

Que faire en cas de stress au travail ?

Le sondage montre également que la moitié des salariés indiquent que les événements qui surviennent dans leur vie privée contribuent à les stresser dans leur vie professionnelle (39% plutôt, 11% tout à fait). Ils sont 12% à confier utiliser souvent ou parfois l'argument du stress pour obtenir des compensations de la part de leur employeur (répartition des missions, révision des objectifs ou encore amélioration de l'environnement de travail). En cas de stress professionnel, les salariés grignotent (44%), font du sport (30%), sortent (29%) font du shopping (22%), fument davantage (22%) ou boivent plus (19%).

Une seconde enquête (2) menée avec le cabinet Sysman, spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux, montre que du côté des responsables des ressources humaines, près de 9 sur 10 (87,2%) ont été confrontés dans l'année à un stress de leurs salariés. Près de 7 sur 10 (69%) jugent que la situation s'est dégradée ces trois dernières années.

(1) Le sondage a été réalisé du 24 octobre au 5 novembre auprès de 1002 salariés du privé et du public, interrogés en ligne, selon la méthode des quotas.
(2) Cette enquête a été réalisée en ligne du 5 au 19 novembre auprès d'un échantillon de 634 professionnels des ressources humaines.

Commenter cet article

  • ouai1 : Je vous invite à venir travailler dans les hopitaux, et seulement après vous pourrez juger.

    Le 22/01/2014 à 12h51
  • mcg35 : @kosotto1 - Rapport entre l'enseignement et la machine à café, s'il vous plait? Je vais vous faire un aveu ... UNE tasse de café par jour, et pas à la machine à café!!! ...

    Le 28/11/2012 à 00h09
  • kosotto1 : Mcg35 : pourquoi ne rajoutez vous pas que vous étiez enseignante ?

    Le 26/11/2012 à 23h37
  • mcg35 : @flacleco - Oui ... C'est le stress qui incite à boire du café, ou c'est le café qui génère le stress??? Que je sache, le café n'est pas précisément un relaxant.

    Le 26/11/2012 à 21h33
  • 69waly : ça serait bien de faire le meme sondage dans la fonction publique, cela serait interresant de trouver les raisons des arrets de travail, maladie etc......

    Le 26/11/2012 à 12h25
      Nous suivre :
      EXTRAIT Sept à Huit : aux Etats-Unis, la police est dans l'école

      EXTRAIT Sept à Huit : aux Etats-Unis, la police est dans l'école

      logAudience