En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Cannes 2012 : les favoris du 65e Festival selon la presse

Edité par
le 26 mai 2012 à 19h00
Temps de lecture
3min
Marilyn Monroe sur l'affiche du 65e Festival de Cannes

Marilyn Monroe sur l'affiche du 65e Festival de Cannes / Crédits : Festival de Cannes

À lire aussi
NewsA la veille de la clôture du 65e Festival de Cannes, plusieurs films font déjà figure de favoris. Voici les grandes tendances selon la presse.
Le palmarès du 65e Festival de Cannes sera dévoilé demain soir. Sur les 22 films en lice pour la Palme, seuls quelques uns ont réellement conquis la presse. Pour la Palme, nos confrères semblent placer Amour de Michael Haneke et De rouille et d'os de Jacques Audiard en tête des favoris même si Mud, présenté aujourd'hui, semble jouer les troubles-fête. Et pas très loin derrière vient Vous n'avez encore rien vu d'Alain Resnais... du moins pour la presse française. Car il faut noter que la presse étrangère n'a pas forcément le même point de vue ni la même sensibilité que les journalistes hexagonaux, surtout pour les films placés plus "bas" dans le classement. Rappelons à cet égard que dans un récent sondage de la revue Screen, les journalistes étrangers ont placé très haut Au-delà des collines de Christian Mungiu et ont accueilli d'une façon beaucoup plus favorable que nous le controversé La chasse de Thomas Vinterberg. Même constat pour Holy Motors de Leos Carax : même s'il a divisé, le dernier film du cinéaste maudit a conquis bon nombre de journalistes français et a plutôt laissé froid la presse étrangère. En revanche, il y a eu une quasi unanimité à l'égard de Paperboy de Lee Daniels, qui a été le premier « mini-scandale » de Cannes. Plutôt trash et violent, le film a été accueilli par des sifflets à l'issue de la projection réservée à la presse.

 

Marilyn Monroe sur l'affiche du 65e Festival de Cannes


Sans aller aussi loin, Post Tenebras Lux du Mexicain Carlos Reygadas a lui aussi provoqué un certain rejet de la presse, qui y a vu un objet étrange et difficilement appréhendable. Mais tant qu'à faire, quand on est un artiste, mieux vaut provoquer le rejet que de l'indifférence ! Une indifférence polie d'ailleurs, c'est justement ce qu'a instillé Sur la route de Walter Salles mais aussi Des hommes sans loi ou Cogan - la mort en douce. Malgré leur casting prestigieux, la presse s'est souvent demandée à leur sujet s'ils avaient vraiment toute leur place dans la sélection cannoise... Quant à Cosmopolis de David Cronenberg, présenté hier, il a été plutôt bien accueilli, la plupart des titres s'accordant sur l'immense prestation de Robert Pattinson, mais beaucoup pointant du doigt un film parfois trop bavard et indigeste. Du côté de notre panel critique Excessif / TF1 News enfin, c'est Holy Motors de Leos Carax et Amour de Michael Haneke qui remportent le plus de suffrages avec quatre palmes décernées. Vient ensuite De rouille et d'os de Jacques Audiard avec trois palmes. Notre panel place enfin Sur la route, La chasse et Post Tenebras Lux au rang des (très) gros flops.

Commenter cet article

  • tigroux : Will tu t'es planté :)

    Le 29/05/2012 à 01h23
  • willhunting_2 : Oh Cannes c'est un peu toujours pareil, ils vont encore choisir un film que très peu de gens iront voir, Audiard va encore emporté au moins 1 prix, comme toujours! Amusant à chaque fois qu'il fait un film il est toujours au Festival de Cannes. Perso je comprends que l'on trouve le style Audiard esthétique, mais côté scénar, il m'a toujours pas convaincu.

    Le 27/05/2012 à 17h04

      Les dernières infos

      Après l'hégémonie des jeux de tir, un autre genre commence à faire sa place sur la scène vidéoludique : les jeux vidéo d'horreur où tout est fait pour limiter vos chances de survie. Récemment sortis, The Evil Within (Bethesda) et Alien : Isolation (Sega) sont les fers de lance de cette nouvelle tendance qui va nous faire frissonner.
      logAudience