En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Gerbe d'hommages pour Mitterrand


le 08 janvier 2006 à 12h32
Temps de lecture
3min
hommage_mitterrand_fabius_jospin
A lire aussi
SociétéReprésentants du gouvernement et amis ou admirateurs de François Mitterrand se sont retrouvés dimanche à Jarnac pour une cérémonie du souvenir et un dépôt de gerbe sur la tombe de l'ex-président. Le souvenir de l'homme à la rose a également été évoqué en divers endroits de France en ce 10e anniversaire de sa mort.

Les amis de François Mitterrand et les autorités françaises ont déposé dimanche matin des gerbes sur la tombe de l'ancien président de la République à Jarnac, sa ville natale, pour commémorer le dixième anniversaire de sa mort. Quelques centaines de personnes ont assisté sous la pluie, à partir de 11h30, à cette cérémonie dans le cimetière des Grand'Maisons de la petite commune charentaise. Au milieu d'une cohue provoquée notamment par la forte présence médiatique, le chef de cabinet de Jacques Chirac, Michel Blangy, a été le premier à déposer une gerbe sur la tombe où l'ancien chef de l'Etat repose aux côtés de ses parents. Se sont ensuite succédé sous un ciel gris et bas le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, au nom du gouvernement, la réprésentante de Ségolène Royal, présidente du Conseil régional Poitou-Charentes, absente pour cause de voyage au Chili, le président du Conseil général de Charente, Michel Boutant, et le Premier secrétaire du PS, François Hollande.

Le président de l'Institut François Mitterrand, Hubert Védrine, le président de l'Association des amis de l'Institut, Pierre Bergé, la présidente de l'association Espace Culturel François Mitterrand à Jarnac, Georgette Blanc, et le maire de Paris Bertrand Delanöe ont également déposé des gerbes. Au premier rang de l'assistance, la fille de François Mitterrand, Mazarine Pingeot, et son fils ainé, Gilbert, étaient entourés des anciens Premier ministres Laurent Fabius et Lionel Jospin, de l'ancien PDG de Canal+ André Rousselet, qui fut le premier directeur de cabinet de François Mitterrand à l'Elysée, de Pierre Bergé et de Jack Lang. Pierre Joxe, également présent, s'était un peu éloigné, déplorant "l'image un peu pagailleuse" de la cérémonie.

Mauroy "reste fidèle à cette période et à cette union de la gauche"

Après le dépôt de gerbes, les participants ont observé une minute de recueillement. Parmi les personnalités assistant à la cérémonie figuraient de nombreux anciens ministres et responsables socialistes tels Roland Dumas, Henri Emmanuelli, Jean-Luc Mélenchon, Elisabeth Guigou, Catherine Tasca, Louis Mermaz, Louis Mexandeau, ainsi que l'ex-ministre communiste de la Santé, Jack Ralite. Arrivé parmi les premiers, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin était également présent. Lorsqu'il était président de la région Poitou-Charentes, il facilita la transformation en musée de la maison natale de François Mitterrand.

Autre lieu, même hommage : à Lille, une quarantaine d'élus et de militants du PS et d'autres partis de gauche, dont les socialistes Martine Aubry et Pierre Mauroy, se sont également retrouvés pour déposer des gerbes de fleurs au pied d'une statue de François Mitterrand. "C'est important pour tout le monde de rendre un tel hommage. François Mitterrand est un homme politique comme on aimerait en avoir beaucoup, qui avait une vision et qui est allé au bout de ses idées, y compris quand elles n'étaient pas dans l'air du temps", a déclaré à la presse la maire de Lille Martine Aubry. "Je reste fidèle à cette période et à cette union de la gauche que nous devons refaire, sous d'autres formes bien sûr, mais cela se fera, chacun trouvera sa place", a déclaré Pierre Mauroy, ancien Premier ministre de François Mitterrand et actuel président de la communauté urbaine de Lille. "A l'époque, chaque composante cherchait à faire valoir ses intérêts, François Mitterrand, lui, se plaçait au-dessus de tout cela", a-t-il conclu.

Photo d'ouverture : à Jarnac, Lionel Jospin échangeant quelques mots avec Laurent Fabius - DR

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Napoléon à l'honneur d'un défilé équestre en plein Paris

      Napoléon à l'honneur d'un défilé équestre en plein Paris

      logAudience