En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Nice-Lyon : ouverture d'une information judiciaire


le 05 janvier 2006 à 18h10
Temps de lecture
3min
TER Nice Gare
À lire aussi
SociétéUne information judiciaire pour vols et menaces a été ouverte jeudi contre X par le procureur de la République de Draguignan à la suite des incidents survenus dimanche dans le train Nice-Lyon. Plusieurs dizaines de passagers de ce train avaient été agressés et dépouillés par un groupe de jeunes.

Une information judiciaire pour vols et menaces a été ouverte jeudi contre X par le procureur de la République de Draguignan à la suite des incidents survenus dimanche dans le train Nice-Lyon. L'information a été ouverte pour les chefs de "vols commis dans un véhicule affecté au transport collectif de voyageurs, menaces et dégradations de biens appartenant à une personne chargée d'un service public", a précisé le procureur Christian Girard. Le juge Sylvaine Arfinengon, vice-présidente chargée de l'instruction, a été désignée pour instruire cette procédure.

Trois plaintes ont été déposées à la suite des incidents survenus dimanche dans le train Nice-Lyon, où des bandes de jeunes ont semé la terreur parmi les quelque 600 passagers. Il s'agit d'une étudiante de Besançon de 20 ans, qui a porté plainte pour des attouchements sexuels, et d'un jeune couple résidant à Paris, victime de vols. Par ailleurs, la direction régionale de la SNCF à Marseille a déposé deux plaintes pour "dégradation de matériel" et pour "l'ensemble des événements à bord" du train. Ces plaintes pourraient être jointes à celles instruites dans le Var, a-t-on indiqué de source judiciaire.

La SNCF promet de rembourser les passagers

La SNCF promet de rembourser leur billet aux passagers du train Nice-Lyon, victimes d'agressions le 1er janvier. La direction SNCF de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) a précisé qu'elle proposerait exceptionnellement "aux victimes ayant voyagé dans ce train" le remboursement "quel que soit le tarif". "Il s'agit dans un premier temps des victimes identifiées, mais chaque demande écrite sera étudiée avec attention", a précisé un porte parole de la SNCF. Au total, 600 personnes ont voyagé à bord de ce train régional entre les gares de Saint-Raphaël et des Arcs.

Commenter cet article

  • Jgh : Je trouve assez lamentable que le parquet ouvre( enfin ?)une information judiciaire, 4 jours après les faits et uniquement sous la pression des médias, des victimes et du ministre de l'intérieur. Pourquoi avoir relaché, dans ce cas, un premier groupe de jeune,interpelé le 31/12 au soir, au prétexte qu'il n'y avait pas de preuves suffisantes pour continuer leur garde à vue ( et avec les conséquences désastreuse que l'on sait) ? Comment M.Le procureur va-t-il justifier une éventuelle nouvelle interpelation de ces personnes, mises officiellement hors de cause , dans un premier temps? Que de temps , d'énergie et surtout d'argent gaspillé!!! Notre justice travaille sans discernement,dans le désordre le plus total, et en l'abscence de toute conscience professionelle. Pauvre France.... Il est temps de réformer la magistrature et de rendre enfin les juges responsables de leurs actes et des conséquences qu'ils engendrent ( CF M.Sarkozy). Merci de me publier

    Le 06/01/2006 à 10h10
  • PascalNLG : Question: qui a mis la vie d'autrui en danger en mettant dans ce train des "jeunes" bourrés au lieu de les garder en cellule de dégrisement ? QUI ? LA POLICE (ou autre branche des forces de l'ordre) C'est donc à eux de rembourser et dédomager les voyageurs pas à la SNCF. En attendant, vivement 2007 qu'on fasse changer tout ça. Pascal

    Le 06/01/2006 à 09h49
  • Montjoye : Ca sert à rien de faire des effets d'annonce ! 5 jours pour porter plaine on crois rever ! si personne n'en avait parlé on aurait rien fait comme d'habitude. Car meme si ca ete d'une ampleur importante, les problemes sur cette ligne existent depuis un certain temps deja. Mais comme à son habitude la france attends davoir des 'morts' ou un choc important pour se reveiller ! cest fou comme l'opinion publique peut etre revelateur des politiques qui cherchent des voix pour les prochaines elections. Ensuite le remboursement du trajet est une bonne blague surtout à 1.20, le comble serait que ces meme personnes qui ont ravage le train viennent se faire rembourser ( totalement possible en france ! ). De plus porter plainte pourquoi ? ils seront relaches avec les felicitations de la justice gangrener par une gauche mauribonde.

    Le 06/01/2006 à 02h14
  • Philippe : Rofl...sncf rembourse le ticket? c'est a dire 2 euros?

    Le 05/01/2006 à 23h06
  • Albert : 600 passagers, 100 jeunes, puis 30 jeunes, puis 20...et 3 plaintes !!! Il y a tout de même des zones particulièrement sombres dans cette histoire.

    Le 05/01/2006 à 22h40
      Nous suivre :
      #Sarkozyleretour : sur Twitter, Sarkozy est à la fois Dark Vador et Jedi

      #Sarkozyleretour : sur Twitter, Sarkozy est à la fois Dark Vador et Jedi

      logAudience