En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Meurtre d'Ilan : des Ivoiriens contre l'extradition de Fofana


le 28 février 2006 à 09h39
Temps de lecture
3min
fofana_pj_abidjan1
A lire aussi
SociétéUn groupe d'avocats ivoiriens a estimé lundi que l'homme soupçonné d'avoir enlevé et torturé à mort Ilan Halimi ne pouvait être extradé au motif qu'il serait Ivoirien. La procédure d'extradition vers la France devrait toutefois suivre son cours.

Pour eux, Youssouf Fofana ne doit pas être extradé vers la France. Car "il est Ivoirien par ses parents". Un groupe d'avocats ivoiriens a rencontré lundi, dans sa cellule, le cerveau du gang des barbares, écroué à Abidjan. Soupçonné d'avoir torturé à mort un Français juif, Ilan Halimi, en banlieue parisienne, le jeune homme a été présenté lundi à un procureur du tribunal de première instance d'Abidjan, qui lui a notifié le mandat d'arrêt international émis par la France et la demande d'extradition.

"Le processus est à 100% entre les mains de la justice ivoirienne", a commenté une source française proche de l'enquête. "Mais l'intervention de ces cinq avocats ne devrait pas retarder le processus d'extradition, qui pourrait avoir lieu d'ici quelques jours", a estimé cette source. Lors de sa garde-à-vue à la PJ ivoirienne, Fofana avait refusé de faire appel à un avocat. Le ministre ivoirien de la Justice avait annoncé samedi soir que la procédure d'extradition vers la France de Youssouf Fofana avait été "engagée" et qu'elle serait conduite "jusqu'à son terme" dans les délais "les plus brefs possibles".

i-TELE a récupéré une interview de Fofana réalisée vendredi soir au cours de sa garde à vue. L'homme réaffirme n'avoir "pas tué" Ilan Halimi et que l'enlèvement a été perpétré "à des fins financières". Les juges parisiens en charge de l'enquête sur la mort d'Ilan Halimi espèrent également l'arrestation prochaine de plusieurs cadres du groupe toujours recherchés. Les deux juges spécialisés dans la criminalité organisée ont mis en examen 17 suspects. Une jeune fille d'origine iranienne de 17 ans, "aguicheuse" présumée d'Ilan Halimi, doit être présentée mardi à l'un des deux juges.

D'après AFP

(Image : Youssouf Fofana à la PJ d'Abidjan)

Commenter cet article

  • Adeline : Espérons que le gouvernement ivoirien fera son devoir en extradant le meurtrier présumé d'Ilan Halimi ; qu'il soit ivoirien ou français, il doit être jugé pour l'horreur commise et faire face aux parents de sa victime.

    Le 28/02/2006 à 12h58
  • Pinot : Fofana,il est de nationalite Francaise ? Alors de quoi c est ivoiriens se melent ils ????? Merci a tf1 de diffuser.........

    Le 28/02/2006 à 12h54
  • Marie : J'ai cru comprendre que cet assassin avait obtenu la nationalité française. qu'en est-il ? on peut donc choisir à volonté sa nationalité suivant le délit. peut on le déchoir de cette nationalité ?

    Le 28/02/2006 à 12h44
  • Rémy : Il y a quelques jours, c'était une question d'heures ....

    Le 28/02/2006 à 12h36
  • Caroline : Ce monsiur n est pas bete, il ne va pas aggraver son cas et avouer que son crime est antisemite, j'espere que les preuves accablantes suffiront, on a toujours tendance a mieux defendre les bourreaux que les victimes...

    Le 28/02/2006 à 11h53
      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      logAudience