En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

West Caribbean: les deux moteurs "en sécurité et sous bonne garde"


le 05 mars 2006 à 09h58
Temps de lecture
3min
venezuela_lieu_crash_secours
À lire aussi
SociétéA la suite des informations diffusées dans la presse sur "la disparition" des moteurs du MD 82 de la compagnie colombienne West Caribbean accidenté au Vénézuela, le chargé de communication de l'association des victimes a indiqué que les deux moteurs sont "en sécurité et sous bonne garde".

Les deux moteurs du MD 82 de la compagnie colombienne West Caribbean accidenté le 16 août dernier au Vénézuela, avec 160 personnes à bord dont 152 touristes martiniquais sont "en sécurité et sous bonne garde", a indiqué samedi à l'AFP André Tisserand, le chargé de communication de l'association des victimes de la catastrophe aérienne du 16 août (AVCA).

A la suite des informations diffusées dans la presse sur "la disparition" des moteurs, M. Tisserand a indiqué qu'il avait eu un entretien téléphonique avec le consul de France au Vénézuela, Thierry Moulins, qui lui avait apporté des éclaircissements sur le déplacement des moteurs. Selon André Tisserand, les autorités vénézueliennes avaient pris cette décision de placer les moteurs et des morceaux du fuselage du MD 82 notamment, dans une zone militaire de Maracaïbo afin de les protéger de la pluie.

Transfert prévu le 11 mars

Initialement, l'enlèvement des moteurs, pour être transférés en France, devait avoir lieu en présence des magistrats instructeurs entre le 3 et le 11 mars a précisé à l'AFP M. Tisserand. Citant le consul, André Tisserand a précisé que finalement ce transfert vers la France est prévu à partir du 11 mars en présence des magistrats et des enquêteurs. Pour le chargé de communication de l'AVCA, l'association a décidé d'envoyer une délégation de trois de ses membres à Maracaïbo pour assister à ce transfert. Selon André Tisserand, l'annonce de la "disparition" des moteurs avait suscité de "l'émotion" voire de la "colère" en Martinique, au sein des familles des victimes de la catastrophe aérienne du 16 août 2005.

Image Archives. Crash de la West Carribbean. 


Commenter cet article

      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience