En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Chirac sermonne ses ministres


le 17 mai 2006 à 12h19
Temps de lecture
3min
TF1/LCI Dominique de Villepin à la sortie du Conseil des ministres
À lire aussi
SociétéLe président de la République a sermonné mercredi, en Conseil des ministres, les membres du gouvernement, leur demandant de mettre fin aux querelles internes apparues autour de l'affaire Clearstream.

Jacques Chirac a sermonné en Conseil des ministres les membres du gouvernement, leur demandant de mettre fin aux querelles internes apparues autour de l'affaire Clearstream, ont indiqué plusieurs ministres à la sortie du Conseil. Le chef de l'Etat a demandé à ses ministres de privilégier le travail  gouvernemental, ont-ils ajouté sous couvert de l'anonymat.

"Nécessité de dire les bons résultats"

Le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé a confirmé que Jacques Chirac "a tenu à rappeler fermement à chacun des ministres la nécessité de dire" les bons résultats obtenus face au chômage et en faveur de la croissance". "Au moment où les résultats des politiques engagées sont au rendez-vous dans le domaine de l'emploi, de la croissance, de la sécurité, du dynamisme de notre pays, le président de la République a tenu à rappeler fermement à chacun des ministres la nécessité de dire ces résultats, de les porter dans le débat public", a déclaré Jean-François Copé lors du compte-rendu du Conseil.

"C'est la condition du renforcement de la confiance, et c'est l'intérêt du pays, c'est l'intérêt des Français", a dit Jacques Chirac cité par le porte-parole.

Division villepinistes et sarkozystes

Ce "savon" intervient après les déchirements au sein du gouvernement -  entre le Premier ministre Dominique de Villepin, le ministre de l'Intérieur  Nicolas Sarkozy et la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie notamment - ce  qui a posé la question de la survie de cette équipe.

Le président de l'UMP et numéro deux du gouvernement Nicolas Sarkozy, souvent donné partant, a annoncé samedi qu'il restait au sein du gouvernement  pour ne pas "ajouter une crise à la crise". Mais le vote de la motion de censure socialiste mardi a encore fait apparaître une division entre villepinistes et  sarkozystes.

Photo: Dominique de Villepin, mercredi, à la sortie du Conseil des ministres

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Multiplication des mails frauduleux pour la rentrée

      Multiplication des mails frauduleux pour la rentrée

      logAudience