En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Faut-il punir la négation du génocide arménien ?

Edité par
le 18 mai 2006 à 09h27
Temps de lecture
3min
Assemblée nationale député parlement loi législation droit lci

Crédits : lci

À lire aussi
SociétéLes députés examinent jeudi une proposition de loi visant à sanctionner la négation du génocide arménien de 1915. La majorité est divisée sur la question. L'Elysée demande "réflexion" et "responsabilité, alors qu'Ankara menace la France de boycott.

L'Assemblée nationale examine jeudi une proposition de loi visant à sanctionner la négation du génocide arménien de 1915. Le texte, élaboré par le groupe socialiste, fait de cette négation un délit punissable d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende. Le Parlement avait déjà reconnu le génocide par une loi en janvier 2001. Aujourd'hui, certains élus voudraient donnée une portée pénale à cette reconnaissance.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a menacé la France de sanctions commerciales en cas d'adoption. Il s'agit d'"une question sensible qui exige une réflexion sereine dans un esprit de responsabilité", a affirmé l'entourage de Jacques Chirac, à la veille de l'examen.

Majorité divisée

Le président, "à plusieurs reprises, a eu l'occasion de souligner l'importance que revêt le travail de mémoire pour la Turquie dans le cadre de la prise en compte des valeurs européennes dans laquelle ce pays s'est engagé", a-t-on rappelé à l'Elysée. Mais "cette question touche aussi au rôle du Parlement en ce qui concerne l'histoire", a-t-on ajouté.

La question divise les députés jusque dans la majorité. En principe, le texte ne devrait pas être adopté, car une très large majorité du groupe UMP y est opposée. Mais une incertitude demeure et tout dépendra du nombre de députés présents en séance. Les élus pourraient aussi n'avoir pas le temps de procéder au vote.

Commenter cet article

  • Sophie : La dictature de l'UMP va de nouveau frapper ? Pour eux l'essensiel c'est de commercer avec la Turquie, aucune valeur humaine la dedans...les Ottomans islamistes ont quand même éradiqué un peuple (2 à 3 millions de morts) et aujourd'hui la Turquie menace la France en cas d'amendement...je crois que la politique doit défendre des valeurs humaines et pas des intérêts commerciaux. Les Turcs devrait étudier leur histoire...la question de la reconnaissance du génocide arménien est une question importante

    Le 18/05/2006 à 12h10
  • Andre : En somme il faut etre conciliant envers la Turquie mais surtout ne pas lui demander d'etre conciliante ?

    Le 18/05/2006 à 11h51
  • Dan : Il est clair que ce projet de loi n'a qu'un but; enquiquiner Chirac qui comme chacun le sait est un chaud partisan de l'entrée de la Turquie dans l'Europe...En le mettant dans une position délicate face à ses interlocuteurs Turques...

    Le 18/05/2006 à 11h39
  • David : Oui, il faut que la Turquie demande pardon pour le genocide armenien.Les gens comme les Nations qui reconnaissent leur graves fautes font progresser leur pays vers le mieux par leur action.L'orgueil precede la chute(d'une personne comme d'une nation). Mais d'un autre cote, quant on voit que l'Europe aujourdh'ui ne reconnait plus dans sa constitution, le formidable heritage des valeurs judeo-chretiennes qui ont fait sa grande richesse economique commes au niveau des libertes, on se demande si elle peut exiger aujuoudh'ui de la Turquie qu'elle reconnaisse le genocide. L'Europe est deja sur la mauvaise pente alors ajouter la Turquie avec cette "grosse casserole" qui la suit, ca n'est pas genial pour l'avenir.

    Le 18/05/2006 à 11h35
  • Olivier : Si on demandait au député de se prononcer sur une loi visant à sanctionner le négationisme du génocide juif, tous voteraient sans hésiter pour sa promulgation. deux poids, deux mesures. Ankara n'a qu'à assumer son histoire.

    Le 18/05/2006 à 10h43
      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience