En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Fin du stationnement gratuit à Paris


le 17 mai 2006 à 15h29
Temps de lecture
3min
Voiture auto Peugeot 307 parking stress

Crédits : INTERNE

À lire aussi
SociétéLes quelque 10 000 places de stationnement encore gratuites à Paris deviendront toutes payantes avant la fin de l'année. Dès juin, tous les horodateurs seront équipés pour pouvoir payer grâce au porte-monnaie électronique Monéo.

Il n'y aura plus de stationnement gratuit dans les rues de Paris fin 2006, a déclaré mercredi Denis Baupin, adjoint (Verts) aux Transports du maire de la capitale. "Les 10.000 places gratuites actuelles vont devenir payantes d'ici fin 2006. Cette décision est programmée depuis quatre ans. Cela a pris du temps, notamment parce qu'on a eu des discussions avec la préfecture de police en ce qui concerne la mise aux normes de voies pompiers", a indiqué l'élu parisien à la presse.

Il y a environ 800.000 places de stationnement dans la capitale (surface et parkings souterrains). Sur les 175.000 places en surface, 160.000 payantes. "Il y a une volonté de la ville de redistribuer l'espace. Nous voulons favoriser le stationnement résidentiel", a ajouté Denis Baupin. Il a rappelé que la mairie avait divisé par cinq le tarif du stationnement résidentiel et augmenté la place qui lui est dévolue. De même, le conseil de Paris a augmenté mardi de 12.000 places l'espace des parkings publics de la ville où est consenti un tarif préférentiel aux résidents.

Le système Monéo généralisé à tous les horodateurs

Par ailleurs, le système Monéo, mis en place dans les quatre premiers arrondissements depuis l'automne dernier, va être généralisé. Il représente aujourd'hui 2% des transactions des horodateurs parisiens. Depuis février 2003, date de suppression d'un paiement par pièces qui entraînait un fort vandalisme, les automobilistes peuvent régler les horodateurs avec une carte prépayée "Paris-carte" (entre 4 et 5 millions sont vendues chaque année). Ce sont donc désormais deux moyens de paiement qui seront utilisables dans les horodateurs parisiens. La plupart des cartes bancaires possèdent la fonction Moneo, rechargeable dans les agences bancaires, bureaux de poste, et certaines cabines téléphoniques.

La Ville voudrait gérer le contrôle du stationnement payant - qui est du  ressort de la préfecture de police - et pouvoir fixer le montant des amendes,  (actuellement 11 euros par infraction), mais "il faudrait modifier la loi", a  observé M. Baupin.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      logAudience