En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'hommage des Palois à Labarrère


le 19 mai 2006 à 15h19
Temps de lecture
3min
Labarrère
A lire aussi
SociétéPlusieurs milliers de personnes ont rendu hommage vendredi à "leur" maire André Labarrère, décédé mardi à l'âge de 78 ans. La ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie, le président de l'UDF François Bayrou et de nombreuses personnalités socialistes étaient présents.

Les obsèques d'André Labarrère, figure historique du PS et maire de Pau pendant 35 ans, se sont déroulées vendredi dans la ville béarnaise en présence de personnalités de tous bords politiques et devant plusieurs milliers de Palois venus lui rendre un dernier hommage. La cérémonie, qui a duré deux heures en l'église Saint-Jacques du centre de Pau, s'est conclue sur l'air de "New York, New York", la chanson préférée du sénateur-maire qui s'est éteint mardi à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer.

A l'issue de la cérémonie religieuse et avant que le cortège funèbre ne parte vers le cimetière de Pau, plusieurs personnalités ont pris la parole pour rendre hommage à un homme "flamboyant", "libre", "charmeur", selon les qualificatifs prononcés par le président de l'UDF François Bayrou, le premier secrétaire du PS François Hollande ou encore Laurent Fabius. "Sa vie fut sa ville et sa ville fut sa vie", a déclaré Laurent Fabius, faisant allusion à la passion qui liait André Labarrère à Pau. "Votre présence, vous tous ici différents, célèbre la vie d'un homme libre. Sa seule chaîne était celle qui le reliait à sa ville", a déclaré la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, qui représentait le gouvernement. La cérémonie a été suivie par plusieurs milliers d'habitants de Pau massés près de l'église, les obsèques étant retransmises au dehors sur des grands écrans.

Dans l'église, occupée par la famille, les amis proches, les officiels et les personnalités --parmi lesquelles l'acteur Roger Hanin--, l'orchestre de Pau, sous la direction de Fayçal Karoui, a interprété des extraits du Requiem de Mozart devant un cercueil recouvert d'un drapeau tricolore et d'un feutre noir, le chapeau favori de celui qui fut ministre sous François Mitterrand. "Une cérémonie très émouvante. Il aurait aimé, cela lui ressemblait", résumait au bord des larmes Anne-Marie, une employée municipale de 55 ans, après le départ du cortège funèbre vers le cimetière.

Photo, AFP : le cercueil d'André Labarrère 

Commenter cet article

  • José-luis : Adieu à une grande figure de notre ville. Je me rapelle très bie de cet homme charismatique qui a tant fait pour notre ville. Pau ne sera plus jamais la même sans toi, dédé. une légende ne meurt jamais, adieu monsieur le maire. Un étudiant palois.

    Le 19/05/2006 à 21h11
      Nous suivre :
      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      logAudience