En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'incendie de Marseille fait une troisième victime

Edité par
le 21 mai 2006 à 08h01
Temps de lecture
3min
incendie marseille (TF1/LCI)

incendie marseille (TF1/LCI) / Crédits : (TF1/LCI)

À lire aussi
SociétéUn enfant de huit ans est mort samedi des suites de ses blessures, victime de l'incendie qui a ravagé vendredi soir un immeuble à Marseille, ce qui porte le bilan à trois morts. Trois personnes, deux hommes et une femme, étaient en garde à vue samedi soir dans le cadre de l'enquête sur cet incendie.

L'incendie, probablement criminel, d'un immeuble du centre de Marseille a fait une troisième victime samedi soir. Un enfant de huit ans est décédé des suites de ses blessures. Sa mère, âgée de 28 ans, était morte vendredi soir, en sautant par la fenêtre pour échapper aux flammes. Son autre enfant, un bébé, est également décédé par  asphyxie. Samedi soir, une petite fille de trois ans, qui résidait dans cet immeuble habité principalement par des familles comoriennes, était encore hospitalisée.

Trois personnes, deux hommes de 19 et 23 ans et une femme, étaient en garde à vue samedi soir dans le cadre de l'enquête sur cet incendie. En effet, la mort de cette famille ne serait pas le fruit de la malchance. Interpellé peu de temps après le sinistre, l'un d'eux suspect présentait des traces de brûlure.

Un contentieux avec un propriétaire

Vers 21 heures, vendredi, l'alerte est donnée dans l'immeuble situé dans le quartier de la Blancarde, dans le quatrième arrondissement de la ville. Très vite, les flammes atteignent le troisième étage où habitent la jeune femme et ses deux enfants, L'enquête s'oriente vite vers une piste criminelle. Des témoins font part aux policiers de la présence d'une Renault Super 5 suspecte à proximité de l'immeuble. D'autres signalent avoir vu deux silhouettes s'enfuir précipitamment de l'immeuble.

Vers une heure du matin, la brigade anti-criminalité stoppe la voiture sur la Canebière. Les deux occupants sont remis à la PJ, chargée de l'enquête. Il semble qu'un contentieux opposait l'un des incendiaires présumés à un propriétaire. Sept autres occupants de l'immeuble ont été hospitalisés.

incendie marseille (TF1/LCI)
Vendredi, vers 21h, un incendie se déclare dans  l'immeuble du centre
de Marseille  (DR)
incendie marseille (TF1/LCI)
Les habitants tentent d'échapper aux
flammes avant l'arrivée des secours (DR)
incendie marseille (TF1/LCI)
Une jeune mère et son enfant
se défenestrent (DR)
incendie marseille (TF1/LCI)
Les secours découvriront le corps
du bébé sans vie plus tard (DR)
Les enquêteurs sur les lieux d'un incendie suspect à Marseille le 19 mai 2005 (LCI/TF1)
Très vite, les enquêteurs soupçonnent
une origine criminelle au sinistre (TF1/LCI)
incendie marseille (TF1/LCI)
Samedi, les experts recherchent
des traces d'un combustible (TF1/LCI)
Images : document amateur / TF1 / LCI

Commenter cet article

  • Lolo : Franchement je trouve sa tres triste c vraiment deguelasse j espere qui seront vite retrouves et juges je trouve sa inadmissible ;toute mes condoleance a la famille

    Le 21/05/2006 à 16h35
  • Eris : On dit que les vieux sont cons, mais je vois que c'est plutot les jeunes, qui sont cons. Les jeunes veulent des résponsabilité, et ils ne sont meme pas capable d'assumer celle qui z'ont. Toute mes condoléances aux familles des victimes

    Le 21/05/2006 à 11h49
  • AUDRAIN : Pour des actes tel que celui-ci ça mérite la peine de mort. Je suis désolé de le dire mais il faut admettre que depuis l'abolition de la peine de mort trop d'actes criminelles reste impunis et il y en a de plus en plus. Mes sincères condoléances à la famille de cette mère et ses enfants.

    Le 21/05/2006 à 11h45
  • Mojorisin : Tiens donc...un document amateur pour illustrer un article...ça devait bien arriver chez nous aussi un jour vous me direz! Maintenant vous allez faire bien attention à ne pas pousser vous-même, VOUS LES MEDIAS, des individus cupides et/ou déglingués à provoquer eux-mêmes des crimes dans l'optique de voir leurs méfaits être affichés en première page des journaux et autre JT... Ils y en a qui "immortalisent" déjà avec leur camécoscope ou leur portable les bastons, les règlements de compte, les rackets, les viols, maintenant ce sont les incendies, et bientôt peut-être ce seront les meurtres ! Et vous avez payés combien pour ces images???

    Le 21/05/2006 à 11h35
  • Ninon : Je connaissait l'enfant de 8 ans il etait dans mon ecole ! Et je l'adorais ! snif... en apprenant ce matin qu'il est mort hier jai beaucoup pleuré. Jtaime Cédric

    Le 21/05/2006 à 11h05
      Nous suivre :
      C'est la rentrée ! : une peu d'humour politique

      C'est la rentrée ! : une peu d'humour politique

      logAudience