ARCHIVES

Nouvelle agression filmée près de Lens


le 15 mai 2006 à 20h04
Temps de lecture
3min
TF1/LCI : Viol filmé : les proches de la victime présumée, filmés lors du reportage diffusé sur TF1

Viol filmé : les proches de la victime présumée, filmés lors du reportage diffusé sur TF1 /

À lire aussi
SociétéAprès une soirée en boite de nuit, une jeune fille de 17 ans aurait subi des violences sexuelles pendant que certains des agresseurs filmaient la scène avec leurs portables. Cinq hommes ont été mis en examen et écroués.

Cinq hommes, soupçonnés d'avoir violé ou agressé sexuellement une mineure de 17 ans et d'avoir fait circuler sur des téléphones portables des photos de l'agression, ont été mis en examen dans le Pas-de-Calais et écroués.

Les faits se seraient déroulés fin avril à Bully-les-Mines (Pas-de-Calais), au domicile d'un homme chez qui la victime présumée aurait été conduite par un couple d'amis, après une soirée en boite de nuit, selon le récit de son avocat Franck Berton.

"Je ne me souviens plus de rien jusqu'au lendemain midi"

Après une fin de nuit bien arrosée, la jeune fille se serait réveillée le lendemain, seule dans l'appartement, les vêtements lacérés et déchirés, et ne se souvenant plus de rien. "Je me souviens qu'après une demi-heure, on buvait un peu, on discutait", a-t-elle témoigné, sous couvert d'anonymat, dans un reportage diffusé lundi soir sur TF1. "Puis, le trou noir. Je ne me souviens plus de rien jusqu'au lendemain midi."

Quelques jours après, des membres de son entourage auraient alors reçu sur leur téléphone des photos de la victime subissant des violences sexuelles - notamment l'ex-petit ami de la jeune fille, qui n'était pas présent à cette soirée. Le père de la victime présumée, également interrogé lors de ce reportage de TF1, a évoqué des images choquantes de sa fille, "le pantalon lacéré au cutter, des inscriptions sur elle, avec de la mousse à raser, plus peut-être des détails qu'on n'a pas voulu me donner".

Deux hommes ont été mis en examen le 6 mai pour viol, et trois autres pour agressions sexuelles, dont deux sont aussi poursuivis pour avoir diffusé les images. La jeune femme amie de la victime, mise en examen pour non dénonciation de crime, est la seule a avoir été laissée libre sous contrôle judiciaire.

Photo d'ouverture : les proches de la victime présumée, filmés lors du reportage diffusé sur TF1 - DR

Commenter cet article

  • Orhan : Je ne comprends pas comment les parents éduquent-ils leurs enfants?Une mineure dehors à trois heures du matin?De la vente d'alcool à une mineure? Deux jeunes filles seules dans la rue? Mais le terrain était déjà prêt pour ces "salauds"...

    Le 16/05/2006 à 12h14
  • Brigitte : Ces individus sont des gens pas très net, et surement pas très intelligents, des atardés.. Il faut réformer ces lois qui ne mettent pas la peur au ventre à ses auteurs? bb

    Le 16/05/2006 à 12h12
  • Hugues : Un viol n'est en aucun cas excusable mais bon, il faut que les filles soient moins betes egalement ... on ne sort pas comme ca en boite de nuit avec un groupe d'hommes .. ca me semble tellement logique La pauvre n'a pas merite cela certes, mais bon quand on provoque les choses

    Le 16/05/2006 à 12h11
  • Melinda : Pour répondre a Antoine,de Lille, dont le mail m'a choqué, 1) avoir vingt ans ou moins n'est pas une excuse 2) j'ai entendu dire par un journaliste à la radio que ces gens avaient entre 26 et 28 ans. De toute façon, peut importe c'est inqualifiable de faire de telles choses. Ce sont vraiment des gens dangereux pour avoir de telles idées et méprisant les femmes (et les gens en général). Ils méritent une punition exemplaire

    Le 16/05/2006 à 12h09
  • Laurent : Laeti, le viol est un type d'agression sexuel, mais il n'est pas le seul. Parmi les différents types d'agression on note : - Le viol qui est caractérisé par une "pénétration". Prouver un viol nécessite donc de prouver qu'il y a eu une pénétration de n'importe quelle nature - L'attentat à la pudeur qui lui dénote une absence de pénétration. A moins de témoignages, ou de flag, il est dur d'établir un attentat à la pudeur - L'harcèlement sexuel et j'en passe et des meilleures. Une agression sexuelle en fait dénote juste que l'acte sexuel avec(Viol) ou sans(Attentat pudeur) se fait avec violence ou par moyen détourne(drogue, personne vulnérable, etc) Maintenant, je suis d'accord avec toi, la victime ca lui fait une belle jambe de savoir qu'elle a juste subi un attentat à la pudeur. Mais ce sont des termes juridiques permettant d'établir des échelles pénales. Voila voila, en espérant être publié

    Le 16/05/2006 à 11h42
      Nous suivre :

      The Voice Italie : Soeur Cristina gagne sa battle !

      logAudience