En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Van Ruymbeke entendu par l'inspection judiciaire


le 18 mai 2006 à 15h13
Temps de lecture
3min
Tf1 / LCI Juge Renaud van ruymbeke

11 mai 2006 : INFO LCI. Le juge Van Ruymbeke a convenu de l'envoi des courriers anonymes de l'affaire Clearstream avec Jean-Louis Gergorin, ex-dirigeant d'EADS. Il l'a révélé le 1er mai au juge d'Huy, chargé d'enquêter sur ce dossier. Des propos oraux consignés dans un procès verbal daté du 9 mai et que LCI a pu lire. Le juge Van Ruymbeke "dément formellement". /

À lire aussi
SociétéLe juge d'instruction, mis en cause dans l'affaire Clearstream, a été entendu jeudi pendant plus de cinq heures par l'inspection générale des services judiciaires, la police des magistrats. Il fait l'objet d'une enquête interne depuis qu'il a avoué une rencontre secrète, hors procédure, avec Jean-Louis Gergorin.

Le juge d'instruction Renaud van Ruymbeke, mis en cause dans l'affaire Clearstream, a été entendu pendant plus de cinq heures par par l'inspection générale des services judiciaires, jeudi après-midi, à la Chancellerie, à Paris, a constaté un journaliste de l'AFP.

"J'ai demandé aux inspecteurs de porter leurs investigations sur les vraies dysfonctionnements, à savoir le fait que je n'ai jamais été informé de l'enquête menée par le général Rondot, alors qu'apparemment deux ministres étaient informés, ce qui aurait évité de perdre beaucoup de temps", a déclaré le magistrat à la presse, à sa sortie, peu après 20H00.

Le ministre de la Justice, Pascal Clément, avait déclenché une enquête interne après l'aveu la semaine dernière par M. van Ruymbeke d'une rencontre secrète hors procédure, fin avril 2004, avec Jean-Louis Gergorin, ancien vice-président d'EADS, qui a avoué être l'auteur de la première lettre anonyme sur les listings Clearstream, dans une interview jeudi au Parisien. Cette enquête peut déboucher sur des poursuites disciplinaires contre le magistrat, très respecté dans le milieu judiciaire.

Me de Montbrial confirme la version du juge

Me Thibault de Montbrial, qui a mis en relation Jean-Louis Gergorin et le magistrat Renaud van Ruymbeke, a confirmé mardi devant les juges Jean-Marie d'Huy et Henri Pons les déclarations de M. van Ruymbeke devant ces derniers. Il a notamment confirmé avoir apporté la première lettre anonyme au magistrat qui enquêtait depuis 2001 sur l'affaire des frégates de Taïwan. Conformément à ce qu'a indiqué M. van Ruymbeke dans sa déposition, Me de Montbrial a confirmé que lors des rencontres avec M. Gergorin, le nom de Nicolas Sarkozy n'avait pas été évoqué comme titulaire d'un compte Clearstream. Le premier courrier, remis le 3 mai 2004 à M. van Ruymbeke, contenait des noms et des numéros de comptes de personnalités en rapport avec le dossier des frégates. Cette remise de courrier a eu lieu quelques jours seulement après les trois rencontres entre le juge et M. Gergorin dans la deuxième quinzaine d'avril 2004. L'avocat a également confirmé qu'il était présent lors de ces rencontres, ce qu'il avait nié précédemment par voie de communiqués de presse.

Commenter cet article

  • Moi : "L'avocat a également confirmé qu'il était présent lors de ces rencontres, ce qu'il avait nié précédemment par voie de communiqués de presse." rien que cette phrase laisse presumer la sincerité de ses déclarations....

    Le 18/05/2006 à 18h59
  • Antoine : Que se passe t'il ? L'on n'a pas encore entendu les jappements du roquet Hollande ni lus les révélations des journaleux rose-bonbon du Monde. Le microcosme bobo parisien se desintéresserait-il dorénavant du dossier Clearstream ?

    Le 18/05/2006 à 17h43
  • JGH : "Il a dit la vérité, il sera fusillé" prétend une chanson(De Guy Béart, il me semble). Dans cette affaire le garde des Sceaux voudrait la peau du juge Van Ruynbeke uniquement parce que ce dernier aurait eu l'arogance de mettre en cause MM.Cirac et De Villepin dans l'affaire "Clearstream " . Cela ressemble à un mauvais Western de série B dans lequel tant notre gouvernement que notre justice perdent, chaque, jour, un peu plus de leur crédibilité, mais est indigne de notre pays . Quand est-ce que ce minable "Soap-Opéra" s'arêtera - t- il ?

    Le 18/05/2006 à 16h25
  • Bob : Il serait inadmissible de s'opposer à son avancement à cause d'une manipulation de Gergorin !!

    Le 18/05/2006 à 16h25
      Nous suivre :
      Ce pompier a monté 700 marches en 5 minutes et 15 secondes

      Ce pompier a monté 700 marches en 5 minutes et 15 secondes

      logAudience