En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Rejoignez-nous sur Facebook
Retrouvez les coulisses de l'info TF1 et LCI et partagez les meilleures vidéos avec vos amis
Devenez fan

Royal prête au débat avec les généraux de la gauche

Edité par
le 01 août 2006 à 11h01
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] Segolene royal et hollande

Crédits : AFP

À lire aussi
SociétéSégolène Royal s'est dite mardi matin favorable à des débats avec les autres candidats à la candidature PS pour 2007 à condition qu'ils "ne divisent pas les socialistes". Son compagnon François Hollande a plaidé pour un "rassemblement" des familles de gauche.

L'une était sur RTL, l'autre sur France Inter. Le couple Royal-Hollande s'est fait entendre ce mardi matin sur la conduite du PS jusqu'à 2007.

"Rassemblement contre la droite"

La candidate socialiste préférée des Français accepterait des débats avec les autres candidats à la candidature PS pour 2007, comme l'ont réclamé notamment Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius, à la condition que de tels débats ne soient "pas faits pour diviser les socialistes". Cela serait "très dangereux", a-t-elle estimé. "Ce qui doit nous préoccuper aujourd'hui c'est la lutte contre la droite, contre ce gouvernement".

Le PS doit être "exemplaire"

Pendant ce temps, François Hollande a mis en garde contre un nouveau 21 avril. D'où son appel au "rassemblement" des familles de gauche pour présenter un candidat unique en 2007 à la condition d'offrir à chaque courants "des contre parties, et sur le plan programmatique, et sur le plan des circonscriptions". "L'histoire peut se répéter, c'est pourquoi le Parti socialiste doit être lui même exemplaire", a martelé le numéro un PS affirmant avoir dans cette optique "fait des propositions aux radicaux de gauche et aux amis de Jean-Pierre Chevènement (ndlr MRC) pour que nous ayons un candidat".

Disant "concéder que les autres familles politiques de la gauche, les Verts, le PCF, veuillent avoir leur candidat", le Premier secrétaire du PS a aussi appelé à ne pas donner des voix aux candidats d'extrême gauche. Ces derniers n'ont, selon lui, "rien compris". Il faut donc "voter utile" en 2007.

(Photo d'archive TF1-LCI - décembre 2005)

Commenter cet article

  • Patrice : D'accord avec Ségolène, à condition que ces messieurs les éléphants réservent leurs coups bas pour leurs vrais adversaires (la droite) et non pour celle qui incarne le renouveau du PS !

    Le 01/08/2006 à 14h48
  • Coulet : A mon avis,c'est la fin pour madame Royal!...

    Le 01/08/2006 à 14h36
  • Bm : Ah bon! parce que lui il pense qu'il a tout compris certainement!! le pauvre (ref. au commentaire de FHollande qui dit que les verts et le pcf n'ont rien compris) - ils sont rigolos à gauche quand même...

    Le 01/08/2006 à 14h17
  • Munduruku : "Royal prête au débat avec les généraux de la gauche" Royal c'est quoi ? un caporal ? Royal est candidate à l'investiture au même titre que les autres. Il serait indigne que l'investiture se fasse sans des débats au moins devant les militants. A moins que sa réticence ne cache sa peur ?

    Le 01/08/2006 à 13h53
  • Bloggy Bag : Présentation intéressante des choses. étant donné que le bureau national du PS avait acté des débats contradictoires entre prétendants à la candidature, elle n'avait qu'une alternative : accepter le débat (sans condition) ou se démettre. Quel est le sens de cette brêve ? Préparer l'opinion à un relais Royal / Hollande ?

    Le 01/08/2006 à 13h50
      Nous suivre :
      Ces pandas ne veulent vraiment pas prendre leurs médicaments

      Ces pandas ne veulent vraiment pas prendre leurs médicaments

      logAudience