En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Explosion AZF

AZF : la thèse officielle de la catastrophe remise en cause


le 28 août 2012 à 22h42 , mis à jour le 28 août 2012 à 22h50.
Temps de lecture
3min
Explosion AZF: 10 ans après, ils n'ont rien oublié

Le 21 septembre 2001, l'explosion dans l'usine AZF de Toulouse faisait 31 morts et des dizaines de milliers de blessés. / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
SociétéSelon un article à paraître ce mercredi dans Sud-Ouest, une fuite de carburant de fusées survenue sur le site voisin d'AZF, serait à l'origine de l'explosion de l'usine de Toulouse qui avait fait 31 morts en septembre 2001.

Une fuite de carburant de fusées, survenue sur le site voisin d'AZF, serait à l'origine de l'explosion de l'usine chimique toulousaine qui avait fait 31 morts en septembre 2001, selon un article à paraître mercredi dans Sud-Ouest.

 

Sud-Ouest indique mardi soir sur son site internet que son enquête s'appuie notamment sur les révélations d'une revue spécialisée dans le droit du danger et le management du risque qui précise qu'une "première explosion aurait eu lieu avant celle du hangar de l'usine AZF", propriété de la société Grande Paroisse, filiale à 100% du groupe Total.

 

La plus importante catastrophe industrielle depuis la Seconde guerre mondiale

 

Cette explosion survenue sur le site de l'usine voisine de la Société nationale des poudres et explosifs (SNPE), spécialisée dans la chimie fine, aurait produit des vibrations qui "auraient déclenché l'explosion de deux bombes dormantes situées sous le hangar 221 de l'usine AZF". Sud-Ouest rappelle que la SNPE, qui est protégée par le secret-défense, "n'a jamais été ciblée par l'instruction judiciaire".

 

L'explosion de l'usine AZF est la plus importante catastrophe industrielle en France depuis la Seconde guerre mondiale. Elle a aussi fait 20 800 blessés, d'après les documents judiciaires officiels.

Commenter cet article

  • roro03000 : Pour moi c'est un attentat cela n'engage que moi mais j'ai toujours eu des doutes .

    Le 29/08/2012 à 19h43
  • concileo : C'est marrant, j'ai aussi vécu à côté et je connais le site, et j'ai de la famille qui a toujours vécu à proximité, et mes connaissances en physique et chimie ainsi que des faits me font dire que ça n'est certainement pas le bordel ou une erreur de manipulation qui a pu déclencher cette double explosion. Alors votre « point final », il ne mettra un terme qu'à vos inepties.

    Le 29/08/2012 à 11h56
  • nezdegoret : Oui et l'histoire du kamikaze trouvé mort a coté de l'explosion on entent pas beaucoup parler!!!!!!

    Le 29/08/2012 à 10h00
  • nezdegoret : Si c'était pas un attentat ça a été vite étouffé quand même par les experts qui d'habitude mette un temps fou a trouver!!!!!!!!

    Le 29/08/2012 à 09h58
  • damienhg : Arrêtez de vous croire dans un épisode de 24 heures ! J'habite à 1km de AZF depuis 40 ans, je connaissais bien se site. Personne n'est allé mettre une bombe là dedans, cette usine c'était un vrai bordel, c'est un accident point final. Faut arréter de fantasmer, ce serait pas arriver 10 jours après les attentats personne n'aurait penser à une bombe.

    Le 29/08/2012 à 08h42
      Nous suivre :
      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      logAudience