En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ALERTEZ-NOUS ! Une info sur ce sujet ? Envoyez-nous vos photos et vidéos
ARCHIVES
DOSSIER : Dossier Intempéries

Neige : 16 villages coupés du monde en Normandie

Edité par
le 12 mars 2013 à 06h19 , mis à jour le 13 mars 2013 à 06h36.
Temps de lecture
5min
030
À lire aussi
Société23 départements étaient toujours concernés dans la nuit de mardi à mercredi par les chutes de neige mais aussi des pluies verglaçantes. Un SDF est mort de froid à Saint-Brieuc. Voici toutes les conséquences de cet épisode neigeux sur MYTF1News.

A dix jours du printemps, l'épisode neigeux sur le nord et l'ouest de la France s'est encore renforcé ce mardi. En Normandie, l'épisode a même été qualifié d'"historique" par les météorologues au vu de son ampleur locale. Et en Picardie, près d'Amiens, la neige atteignait matin 50 cm, avec des congères d'un mètre. 

23 départements, dont ceux de l'Ile-de-France, sont en alerte orange neige et verglas. en revanche, la vigilance rouge a été levée pour le Calvados et la Manche. Les autres départements touchés sont ceux de la Picardie, ainsi que les département des Ardennes, des Côtes-d'Armor, de l'Eure-et-Loir, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Marne, de la Mayenne, de la Sarthe, de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, de la Moselle auxquels s'ajoutent la Basse-Normandie, la Haute-Normandie, l'Ile-de-France et le Nord-Pas-de-Calais.

Voici toute les conséquences de cet épisode neigeux face auquel le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a  décidé d'activer la Cellule interministérielle de crise (CIC) de Beauvau, tandis qu'au même moment les critiques pleuvaient sur la gestion de cette crise. Au total, ce sont quelque 12.400 pompiers et policiers ainsi qu'un régiment de l'armée et 1.000 agents d'ERDF ont été mobilisés par le gouvernement, a annoncé le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.


Pagaille dans les transports. Les transports sont fortement perturbé dans le nord-ouest de l'Europe, entraînant notamment la suspension pour la journée des trains Eurostar et Thalys et bloquant des milliers d'automobilistes.

A lire aussi : Trains, avions, métro, bus... toutes les infos sur les perturbations dans les transports

En outre, un avion de la compagnie Tunisair transportant 140 personnes a fait une sortie de piste à l'atterrissage à Orly, sans faire de blessés.


Mercredi, attention au verglas. Dans la nuit de mardi à mercredi, "on prévoit 1 à 3 cm entre le nord des pays de la Loire, encore sur le bassin parisien et jusqu'à la Lorraine", indique Nicolas Le Friant, météorologue chez Meteogroup. "Les perturbations vont donc descendre et la neige devrait s'arrêter mercredi. Mais on aura de gros risques de verglas car les températures seront très très basses. Il faudra compter entre -10 et -15° C sur la Normandie, le Pas de Calais et la Picardie. A Paris, ce sera du -4°C."


Deux personnes mortes du froid. Un sans domicile fixe d'une cinquantaine d'années a été retrouvé mort dans la nuit de lundi à mardi dans une rue de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor). Une personne âgée est également décédée alors qu'elle tentait de retrouver son domicile.


La trève des expulsions prolongée.La trêve des expulsions locatives, qui devait s'achever le 15 mars, est prolongée de quinze jours en raison de la "situation exceptionnelle liée aux conditions climatiques".


206 places d'hébergements supplémentaires pour les sans-abris. Quelque 206 places d'hébergements supplémentaires ont été mobilisées en Ile-de-France pour mettre accueillir les sans-abris, a indiqué mardi le ministère du Logement. "La mobilisation d'hôtels est également prévue", notamment dans les départements de Seine-et-Marne, des Yvelines, de l'Essonne et du Val-de-Marne.


16 villages sont coupés du monde en Normandie. Une cellue de crise locale a été mise en place en collaboration avec ERDF, les élus et le préfêt pour rétablir au plus vite l'électricité dans ces villages. Des "lieux de vie", avec un transformateur électrique, son installés dans chacun de ces villages.


400 salariés d'Areva bloqués. 400 salariés du centre de retraitement de combustibles nucléaires usés d'Areva à Beaumont-Hague sont bloqués depuis lundi soir et ont dû passer une partie de la nuit dans des bus. Dans la salle polyvalente, où les employés se préparaient mardi soir à passer une nouvelle nuit, les gens sont "assis, debout, allongés, dans tous les sens", a témoigné un membre du syndicat CGT d'Areva. "Ce soir, on va tester les tapis de judo. Il n'y en aura pas assez pour tout le monde", a-t-il prédit. Il a accusé Areva d'avoir "jeté les employés sur la route" malgré la neige alors qu'ils auraient pu passer la nuit dans le restaurant d'entreprise "dont les frigos sont pleins".


53.000 foyers sans électricité. 53.000 foyers étaient encore privés d'électricité mardi soir en France, dont 42.600 en Normandie, 6.000 en Bretagne, 3.400 dans le  Nord/Pas-de-Calais et 1.000 en Picardie, selon ERDF, qui vise un rétablissement total mercredi soir à 22H00. La Manche est le département qui pose le plus de difficultés. ERDF a activé une cellule de crise et a demandé le renfort d'entreprises prestataires. Le Premier ministre a également annoncé avoir activé des renforts militaires.

Ecole buissonnières jusqu'à mercredi. Les transports scolaires, déjà suspendus  mardi dans le Nord/Pas-de-Calais, en Picardie et dans les Ardennes, le seront à nouveau mercredi. Les cours ont été annulés pour mardi et mercredi dans la plupart des établissements scolaires du Nord/Pas-de-Calais. Dans la Somme, où aucune autoroute n'était praticable mardi matin, et où la circulation était difficile sur le réseau secondaire, le conseil général a également décidé de maintenir la suspension des transports scolaires mercredi. Les conseils généraux de l'Oise et de l'Aisne ont pris des mesures similaires, tout comme le département des Ardennes.

Des toits effondrés sous le poids de la neige. Une dizaine de toits de magasins dans la Manche et celui d'un hall d'exposition à Caen se sont effondrés mardi sous le poids de la neige. Dix personnes travaillaient dans le hall au moment où elles ont entendu des craquements. Les employés ont pu s'extraire du bâtiment avant que le toit ne s'effondre. Plusieurs milliers de mètres carrés sont tombés à terre, selon le député-maire Philippe Duron. Dans le Calvados, selon France Bleu Basse-Normandie, plusieurs grandes surfaces ont fermé par crainte d'effondrement de leur toit sous le poids de la neige.


A Paris, ça va mieux. La Ville de Paris a assuré mardi que ses services étaient "tous mobilisés", avec notamment le salage de "plus de 600 km de chaussées prioritaires", alors que l'opposition UMP critiquait son action. Elle indique avoir aussi "procédé au salage des 20.000 points stratégiques: 17.147 passages piétons, 324 escaliers, 703 bouches de métro, 1.933 abribus, 196 ponts". Selon la mairie, "ce dispositif sera reconduit et amplifié" dans la nuit de mardi à mercredi "pour faire face aux baisses de températures attendues".

En revanche, le concert que devait donner mardi soir le groupe américain The Killersau Zénithde Paris a été annulé. "Plus d'informations sur le report ou l'annulation définitive du concert seront données dans les 48h sur le site internet du producteur Live Nation France."


Un procès reporté aux assises du Nord. La fin du procès de trois jeunes accusés du meurtre d'un bijoutier à Cambrai en 2011 a été reporté à mercredi.

 

A lire aussi : des centaines d'automobilistes bloqués dans la Manche
A lire aussi : Neige : la France est-elle bien préparée ? Qu'en pensez-vous ?
A lire aussi : La neige s'arrêtera demain... pour laisser place au verglas

Commenter cet article

  • 1erfouineuse : Certains peuvent en rire des coupures de courant mais ceux qui sont privés d'électricité et que leur principale source de chaleur c'est l'électricité je peux vous dire que c'est bien ennuyant surtout avec ces températures...Vous riez également des problèmes de circulation mais pour avoir des vivres il faut bien se déplacer.

    Le 13/03/2013 à 10h03
  • 6terne : On veut nous faire avoir peur de la neige maintenant. mort/ampleur historique/cellule de crise/coupé du monde etc etc etc il neige !!!! : courez ! fuyez, moutons appeurés ! c'est la fin du monde mais surtout n'oubliez pas de consommer et d'obéir, c'est si rassurant. y'a 20 ans y'avait la neige de fin novembre a fin janvier; l'état ne fou juste plus un sous dans la sécurité et la prevention des intemperies, ça coute voyez, et ils aiment qu'on ai peur. tout ça me dégoute

    Le 13/03/2013 à 04h17
  • detentoi : Rhoo, qu'est ce qu'elle est raciste cette neige, grâce à elle un village recroquevillé sur lui même, une ligne Maginot, en autarcie, c'est quoi encore les autres conneries ? Ha oui ! vivre en Hermite, il vont tous mourir , haaaaa ...

    Le 13/03/2013 à 01h28
  • flomc : En normandie pendant 48h c'etait la fin du monde pour tout ceux qui n'ont jamais vu le film'' le jour d'apres'' et bien regarder je vous jure quand la neige recouvre une voiture en l'espace de meme pas une heure ca fait flipper plus de courant plus de telephone des congeres de 2m alors quand tu mesure 1m70 ca devient difficile de marcher dans la nuit avec un vent a 100km/h une vraie tempete de neige pir que dans les films et bien non ce n'est pas juste 20 a 30 cm comme annoncé par meteo france mais une tempete de neige comme annoncé par les sites méteo amateur qui devrait gagner en crédibilité aupres des autorité pour eviter des cauchemars comme ca ...( et oui les gens ont pris leur voiture parceque la plupart se fie a meteofrance et leur petit dessin de maternelle sur une carte, et non au vraies cartes meteo et aux radars qui sont a disposition gratuite sur le net ).

    Le 13/03/2013 à 00h36
  • npkorrect : 20/25mn sur les journaux télévisés français .. Une honte ! Comme s'il n'y avait pas plus important à traiter !

    Le 12/03/2013 à 20h16
      Nous suivre :
      Document - Henry : « Sans mon père, je n’en serais pas là »

      Document - Henry : « Sans mon père, je n’en serais pas là »

      logAudience