En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

1er mai : des militants "anti-fascistes" agressés lors d'un hommage à Brahim Bouarram

Edité par avec
le 01 mai 2013 à 20h29 , mis à jour le 01 mai 2013 à 20h33.
Temps de lecture
3min
Hommage à Brahim Bouarram à Paris le 1er mai 2007

Hommage à Brahim Bouarram à Paris le 1er mai 2007 / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Faits divers Des militants "anti-fascistes" ont été agressés mercredi par une quarantaine d'individus à Paris. Ils participaient à un hommage à Brahim Bouarram, jeune marocain qui s'était noyé après avoir été poussé dans la Seine par des skinheads en 1995 en marge d'un défilé du FN.

Comme chaque 1er mai, un hommage à Brahim Bouarram, ce jeune marocain qui s'était noyé après avoir été poussé dans la Seine par des skinheads en 1995 en marge d'un défilé du Front national, a été organisé ce mercredi à Paris. Mais cette année, il a été entaché par l'agression de militants "anti-fascistes" par une quarantaine d'individus.

Selon l'un des militants, Alain Pojolat, membre du NPA, ces individus appartiennent à des groupuscules d'extrême droite. "Ils ont agressé la trentaine de personnes qui s'étaient rassemblées place Saint Michel en début de matinée à l'appel du NPA et du "collectif anti-fasciste Paris-banlieue", pour rejoindre l'hommage organisé au Pont du Carrousel. Ils étaient munis de "bombes d'acide, matraques téléscopiques, couteaux, cutters et panneaux de signalisation", a indiqué M. Pojolat. Plusieurs personnes ont reçu des coups, dont une a été conduite à l'hôpital se faire recoudre une blessure au cuir chevelu, a-t-il précisé.

Une source policière a confirmé que les militants avait été agressés par une quarantaine d'individus" lors d''"échauffourées" qui ont duré "quelques minutes", les agresseurs s'étant dispersés après l'arrivée des forces de police. Il n'y a pas eu d'interpellation et le blessé du collectif n'a pas déposé plainte. Une enquête est en cours, a ajouté cette source policière, précisant qu'il y a a priori des images de vidéoprotection qui pourront être étudiées.

Commenter cet article

  • morob... : à kp67 et à claude4472: ...et ça démontre "qu'ils" sont de plus en plus appréciés !!! pour l'instant, ce n'est que sporadique mais ça bouge de plus en plus dans notre pays....la guerre civile approche à grands pas !!!

    Le 03/05/2013 à 07h40
  • sergiotlse31 : Desnos78, à ce compte là, il faut rendre hommages aux nombreux concitoyens assassinés pour une cigarette ou un regard...

    Le 02/05/2013 à 18h56
  • claude4472 : Et c'est tant mieux...

    Le 02/05/2013 à 17h47
  • kp67 : Ça va être de pire en pire. Les actes de ce genre vont prendre de l'ampleur !

    Le 02/05/2013 à 08h38
  • desnos75 : Je ne vois pas en quoi le fait de rendre hommage à un être qui a été gratuitement assassiné par la bêtise humaine soit une provocation.

    Le 02/05/2013 à 08h12

      Violent orage à Chicago : le toit d'une station de train s'effondre sur le quai

      logAudience