En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un prof brièvement gardé à vue après une plainte d'élève


le 19 septembre 2008 à 13h32
Temps de lecture
2min
Des pieds de collégien (archives).

Des pieds de collégien (archives). / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Faits diversUn élève de 15 ans a accusé un enseignant de l'Aisne de lui avoir donné un "coup de poing" mardi après la classe, car il était arrivé en retard en cours.

Un professeur d'un collège de l'Aisne a été brièvement placé en garde à vue jeudi après une plainte d'un de ses élèves qui l'a accusé de lui avoir donné "un coup de poing", a indiqué vendredi le parquet de Laon. Enseignant au collège César-Savart de Saint-Michel, dans l'Aisne, le professeur aurait eu un différend mardi avec l'élève, âgé de 15 ans, arrivé en retard en classe. C'est lors d'une explication "sans témoin, à la fin de la classe" et dans la salle de cours, que l'enseignant aurait donné un coup de poing à l'élève, lequel a porté plainte avec ses parents mercredi, a précisé le parquet.
 
Le professeur, qui "nie les faits", a été placé en garde à vue jeudi matin pour "violences ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à huit jours par une personne chargée d'une mission de service public", selon le parquet. Sa garde à vue "a été levée jeudi en fin d'après-midi, l'enquête se poursuit" et une décision sera prise "sans doute la semaine prochaine" sur les suites à donner à cette affaire, toujours selon le parquet qui ajoute que le collège n'a pas la réputation d'être particulièrement sensible.

(D'après agence)

Commenter cet article

      Nous suivre :
      A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

      A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

      logAudience