En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

GrDF: des dizaines d'interpellés après des dégradations


le 14 mai 2009 à 19h17
Temps de lecture
3min
grdf paris gaz coupures

Une quarantaine d'agents interpellés le 14 mai 2009 après des coupures de gaz et dégradations à Paris / Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
Faits divers40 à 70 agents de GrDF ont été placés en garde à vue jeudi après des dégradations le même jour au patronat du gaz, dans le VIIIe à Paris.

 
> CGT : "Quand ils sont rentrés, ils ont été surpris par la police"

Une quarantaine de personnes -74 personnes selon les décomptes de la préfecture de police- ont été interpellées jeudi après-midi après des coupures de gaz et des dégradations intervenues le même jour dans le VIIIe arrondissement à Paris, du patronat du gaz, en marge d'une manifestation à l'appel de Sud et la CGT, ont indiqué une source policière, des sources syndicales précisant qu'il s'agit d'agents de l'entreprise. Parmi les personnes interpellées figurent les principaux responsables des syndicats CGT de l'Energie en Ile-de-France, a indiqué la CGT dans un communiqué.

Selon la police, des salariés d'ERDF et GrDF ont commis des dégradations dans les bureaux de l'Association française de gaz (AFG), qui regroupe les grandes entreprises du secteur du gaz, hébergée au siège de l'Union nationale des employeurs de l'industries gazières (Unemig, 62 rue de Courcelles). "Ils ont abîmé des bureaux, une salle de réunion. Il y a eu des dégâts d'ordinateurs et de mobiliers, qui ont été choquants pour le personnel, et des responsables locaux ont appelé la police", a confirmé à l'AFP le vice-président de l'Unemig. Selon la préfecture de police de Paris (PP), les responsables de l'Unemig ont déposé trois plaintes, pour "dégradations volontaires", pour "violences" et pour "menaces".

"Les dégradations ne sont pas des méthodes de la CGT"

Contrairement à des déclarations initiales de source policière, il n'y a eu aucune coupure de gaz sur le secteur jeudi après-midi, selon GrDF. En revanche, selon une commerçante, il y a eu une coupure de courant durant deux heures dans l'après-midi dans tout le quartier autour de la rue de Courcelles. Ce qui est "fort possible", selon Maurice Marion, porte-parole de la CGT Energie, "car les bâtiments du patronat sont des cibles", pour obtenir la réouverture de négociations salariales de la branche énergie. En revanche, "les dégradations ne sont pas des méthodes de la CGT", a-t-il observé. Interrogé sur LCI, il a affirmé que "quand ils sont rentrés à leur lieu de travail, ils ont été surpris par la police" (écouter l'interview). Sud et la CGT ont condamné les méthodes "irresponsables" d'"intimidation et de répression" utilisées par "le patronat et les pouvoirs publics". 

Depuis fin mars, les salariés de GDF-Suez, conduits notamment par le syndicat CGT, mènent diverses actions pour demander des augmentations de salaires, avec notamment des coupures sauvages partout dans le pays. Une enquête préliminaire de police a été ouverte en avril par le parquet de Paris à la suite de coupures volontaires. Fait exceptionnel, la brigade criminelle a été saisie par le procureur de Paris dans cette procédure pour "dégradations de biens et mise en danger de la vie d'autrui". Le conflit a été attisé par l'annonce du plan de stock-options dont devaient bénéficier deux dirigeants du groupe Gérard Mestrallet et Jean-François Cirelli. Ils y ont renoncé après des protestations officielles.

Commenter cet article

  • Wild78 : Les agents se battent aussi contre l externalisation de leur metier qui part dans des petites entreprise qui exploitent leur salarie, une grosse perte de professionalisme en somme ! juste pour infos l ouverture a la concurence a permis a tous ces fournisseurs mais egalement edf et gdf de faire payer la quasi totalite des services ! appelez pour une modif de puissance ou pour un simple releve est vous verrez ! service public actionnaire cherchez l erreur ! pour en connaitre, je peux vous dire qu un agent edf n est pas cher paye, son deroulement de carrieres n est pas fameux,son CE se casse la gueule ! ce nest plus l eldorado des annees 70 !

    Le 15/05/2009 à 16h18
  • Cécile : Ces actes nous le devons à nos patrons, au gouvernement.... a force de ne pas écouter la colère des salariés "de la france d'en bas" !! Eux ils s'augmentent et nous rien ... des salariés perdent leurs emplois alors que des patrons partent avec des parachutes dorés.... Fatiguée d'entendre que nous sommes des privilégiés en quoi .... l'entreprise a changé ... Arrêtons ce faux problème... Privé et Public restons ensemble pour se battre pour une meilleure société...

    Le 15/05/2009 à 10h17
  • Francis : Joss ,votre témoignage est touchant, car je fais le méme métier que vous ,mais dans le privé. Je touche un salaire net de 1450 ? lors des bons mois ,tout compris (astreinte obligatoire , nuits 1 semaine sur 3,intervention 2 h un dimanche sur quatre, paniers inclus pas de prime de salissure et pourtant c'est une usine d'alimentation animale et la poussière entre jusque dans les pores de la peau. Quand il n'y a pas de panne ou de travail d'atelier, il faut aller nettoyer les caves dans la boue, tondre la pelouse ,déboucher les chiottes et quand vous étes malade ,on vous traite de fainéant (insultes émanant du seul délégué syndical de l'usine. etc, etc..Ah, pardon ,nous touchons aussi un treizième mois qui a été transformé il y a quelques années en 2 primes de vacances et comme toutes les primes ,elle n'a de valeur que ce que votre gueule mérite. Tout çà avec l'aval du seul syndicat totalitairement imposé par la direction générale il y a 30 ans. Je n'inscrirait pas son nom ,par peur de véroler mon clavier.Heureusement que mon épouse bosse à l'hopital ,c'est ce qui nous permet de vivoter et de payer mes notes d'électricité. Voilà, Joss, une idée des conditions de vie salariale dans le privé .S'il y a des salariés électriciens à 1800 ? en début de carrière dans le privé ,je n'en connais aucun. Ah ,j'oubliais ,j'ai 56 ans et je travaille depuis l'àge de 17 ans,si çà continue ainsi, je finirais mon début de carrière dans 10 ans. Merci de me publier.

    Le 15/05/2009 à 07h24
  • Pirate86 : La France est la risee de l'occident. Combien de touristes et d'investissements etrangers peut on perdre a cause de notre reputation de greviste, de violents et de gauchistes ? Des milliards d'Euros et des dixaines de milliers de jobs...vous sciez la branche sur laquelle vous etes assis...

    Le 15/05/2009 à 01h02
  • Robert : Quand je vois des posts qui critiquent l'orthographe des autres, ça me révulse, je trouve ça très petit. Ces gens là valent peu de chose, heureusement que ceux qui ne maitrisent pas tout de l'orthographe ont le courage de s'exprimer, j'espère qu'ils vont continuer. Quand à EDF GDF vous aviez une grande entreprise au service du public et maintenant à force d'encourager la privatisation, vous avez ce que vous méritez. Je vous rappelle qu'EDF GDF ne coupait plus l'énergie depuis plus de 15 ans c'est à dire quand ils étaient entreprise nationale.

    Le 14/05/2009 à 23h58
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience