En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La Grande Boucle endeuillée


le 18 juillet 2009 à 15h19
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] Tour de France accident

Crédits : AFP

À lire aussi
Faits diversUne spectatrice de 60 ans a été tuée samedi, percutée par une moto de la garde républicaine sur la 14e étape du Tour de France, entre Colmar et Besançon.

                                                                                  

Ce qu'il s'est passé

 

Elle a voulu traverser la chaussée alors qu'arrivaient les motos de la garde républicaine. Une spectatrice de 60 ans a été tuée samedi dans un accident impliquant un motard sur la 14e étape du Tour de France entre Colmar et Besançon. L'accident est survenu après le passage des coureurs échappés et avant le peloton. Sous une pluie battante, la moto s'est couchée sur la chaussée et est allée percuter deux autres spectatrices sur le bas-côté, une femme âgée de 34 ans et une autre de 61 ans.
 
Le motard de la garde républicaine impliqué dans cet accident "n'a commis aucune imprudence selon les premières constatations", a indiqué le procureur-adjoint de Mulhouse. Il a déclaré que le motard devait rouler "à 90 Km/h". Selon lui, "l'imprudence" de la spectatrice qui a traversé la route "serait à l'origine du drame".
 
Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a "rappelé aux spectateurs du Tour l'impérieuse nécessité de respecter toutes les règles de prudence, afin d'éviter toute prise de risque (...) pour que le Tour de France puisse rester une fête populaire et qu'un tel drame ne se reproduise pas". Même message de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports, et Rama Yade, Secrétaire d'Etat chargée des Sports, qui "rappellent que les spectateurs doivent faire preuve de la plus grande vigilance et de la plus grande prudence". (...) "Ce dramatique accident ne doit pas faire oublier le remarquable travail effectué depuis de nombreuses années par la garde républicaine", ont souligné les ministres.
 
Des accidents très rares
 
Les accidents mortels comme celui survenu samedi sont rares, et le plus souvent dus à l'inattention. Le précédent accident mortel sur le Tour date de 2002. Un garçonnet âgé de sept ans avait été renversé par un véhicule de la caravane publicitaire, en traversant la route, dans l'étape Bazas-Pau. Un accident similaire s'était produit le 14 juillet 2000, lors de l'étape Avignon-Draguignan, où un garçon de 12 ans était décédé.
 
Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a pour sa part affirmé que la sécurité était la priorité numéro 1 des organisateurs de l'épreuve depuis plusieurs années. "Depuis le dernier accident mortel en 2002, de très nombreuses mesures ont été prises", a-t-il dit, soulignant que 14.000 gendarmes et 9.000 policiers étaient mobilisés sur les différentes étapes pour assurer la sécurité du public.
 
L'accident le plus grave remonte à 1964. Un camion de ravitaillement de la gendarmerie avait heurté un pont du côté du Pont de Couze, en Dordogne et provoqué la mort d'une vingtaine de personnes. Dimanche matin, le peloton observera une minute de silence au départ de la 15e étape.
 

(D'après agences)

Commenter cet article

  • Eva : Mick de Tours, je suis motarde et aucune formation ne pourra empêcher les accidents comme celui-ci.

    Le 20/07/2009 à 13h42
  • Mélina : Arrêter de critiquer cette pauvre femme c'est elle qui est le plus à plaindre, et sa famille qui doit souffrir. Un accident peut-arriver tout les jours il suffit une minute d'inattention. Alors soyez corrects envers cette personne et ses proches.

    Le 19/07/2009 à 14h31
  • Jeannine : Je suis vraiement navree de ce drame qui vient d'endeuiller le tour de france et je presentr mes condoleances a ses proches ,mais en meme temps je suis effaree quand je vois le comportement des spectateurs tous les jours. mais aussi la vitesse des voitures et des motos a des endroits ou la prudence n est visiblement la preocupatoin premiere des gens concernes ;c'est domage et ca gache vraiement ce qui devrait n'etre qu'une grande fete populaire

    Le 19/07/2009 à 12h10
  • Ghab : Totalement d'accord avec Françoise. être discipliné et être Français, manifestement ça coince... Cam2bg, vous n'êtes pas motard, je vous mets au défit MEME à vélo, d'éviter une personne qui vous débouche sous le nez. Vous avez entendu parler de la distance de freinage??? Tacsman5, votre remarque n'amuse que vous.

    Le 19/07/2009 à 09h15
  • Moussino : Si on regarde a droite et a gauche avant de traverser on assure sa sécurité. bon nombre de personnes ne le font pas sur le tour de france ou ailleurs .conclusion il faut traverser avec les yeus d'abord, les pieds ensuite

    Le 19/07/2009 à 06h44
      Nous suivre :
      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      logAudience