En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'un des islamistes arrêtés voulait faire un attentat


le 09 octobre 2009 à 16h05
Temps de lecture
3min
CERN nucléaire Genève

Image d'archives / Crédits : TF1

A lire aussi
Faits diversL'un des deux membres présumés d'Al Qaïda arrêtés jeudi à Vienne, dans l'Isère, travaillait au Centre de recherche nucléaire de Genève et voulait faire un attentat.

                                                                               

Menaces terroristes


L'un des deux frères arrêtés jeudi matin dans l'Isère, soupçonnés d'avoir entretenu des relations par internet avec Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), avait manifesté son envie de commettre un attentat, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier. Il en était au stade de "souhait, d'envie", mais ne semble "pas avoir commis  d'actes matériels de préparation" d'attentat, a-t-on ajouté de mêmes sources.

L'individu, un Français d'origine algérienne de 32 ans, travaillait comme chercheur au Centre de recherche nucléaire de Genève (Cern), a révélé le figaro.fr. Le suspect, interpellé avec son frère, était en contact avec des personnes proches d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la branche nord-africaine de la nébuleuse islamiste. Toujours selon le Figaro.fr, il "aurait renseigné Al Qaïda sur des sites à frapper dans l'Hexagone".

Les deux frères ont été interpellés jeudi par des policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) sur commission rogatoire d'un juge antiterroriste, indique-t-on de source policière. "Il appartiendra à l'enquête de démontrer quels étaient les objectifs poursuivis par ceux-ci", avait alors déclaré le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux. "Peut-être l'enquête démontrera que, grâce à ces deux interpellations, le pire a pu être évité", avait-il ajouté.

D'après agences

Commenter cet article

  • RHAMSES : Vite france comme d habitude mets toi a genoux

    Le 11/10/2009 à 08h43
  • Marie : Alors si j'analyse bien les commentaires ,quand il y aura un attentat avec des morts nous dirons:"mais pourquoi n'avons nous rien fait avant????"mais si ce n'est qu'un projet d'avenir même si l'individu est en relation avec Al Qaîda et qu'il aurait "renseigné "ces derniers simplement sur des sites à frapper dans l'hexagone nous dirons"tant qu'il n'y a pas assez de preuves laissons le faire,il faut attendre qu'il est tout planifié"?????pas évident eh???

    Le 11/10/2009 à 07h41
  • Titi : En lisant certains commentaires précédents, je constate que la présomption d'innocence n'est pas encore en vigueur dans notre pays dit "des droits de l'homme". Il y a toujours un bon bout de chemin à parcourir...!

    Le 10/10/2009 à 20h00
  • Papy de fayence : Et l'espionnage dans tout ça?Faudrait quand mème pas prendre les enfants du bon dieu pour des conards sauvages ?

    Le 10/10/2009 à 18h10
  • Nicolas : "Il voulait commettre un attentat", il ne reste qu'à le PROUVER. En attendant, il doit être présumé INNOCENT;

    Le 10/10/2009 à 12h38
      Nous suivre :
      Chine : un automobiliste sauvé des eaux par un tractopelle

      Chine : un automobiliste sauvé des eaux par un tractopelle

      logAudience