En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mort d'Amar, 12 ans, un "témoin important" arrêté

Edité par
le 14 décembre 2009 à 16h36
Temps de lecture
3min
Impact sur la vitrine d'un commerce devant lequel a été abattu Amar, 12 ans (Lyon, 14/12/2009)

Impact sur la vitrine d'un commerce devant lequel a été abattu Amar, 12 ans (Lyon, 14/12/2009) / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Faits diversUn individu a été placé en garde à vue lundi, à Lyon, au lendemain d'une fusillade qui a causé la mort de l'adolescent. L'enquête s'oriente vers un règlement de comptes après une querelle au sujet d'une jeune fille.

Un individu a été placé en garde à vue à Lyon lundi, au lendemain d'une fusillade qui a causé la mort d'un adolescent de 12 ans. "Il a été arrêté en fin de matinée, il est entendu par les enquêteurs", a dit à Reuters le procureur de la République de Lyon. Cet homme "majeur", interpellé à Bron, dans la banlieue lyonnaise, "n'est pas l'auteur présumé des faits mais c'est un témoin important car il était impliqué dans une des bagarres qui ont précédé les coups de feu", a souligné la commissaire-chef de la sûreté départementale.
 
La fusillade s'est déroulée dimanche à la tombée de la nuit dans le 8e arrondissement, un quartier sensible de Lyon. Cagoulés et équipés d'armes automatiques, les agresseurs, qui étaient entre trois et cinq selon les témoignages, ont tiré à partir d'un véhicule en marche sur un groupe de jeunes réunis sur une place. Amar, un collégien scolarisé dans le quartier, a été tué de trois balles alors qu'il passait par là pour faire une course à l'épicerie du quartier. Un garçon de 17 ans a également été blessé par balle à une jambe. Ses jours ne sont pas en danger. Le procureur de la République a précisé que les tireurs étaient équipés "de pistolets mitrailleurs ou de kalachnikov".
 
Le parquet exclut a priori une affaire de grand banditisme et les enquêteurs s'orientent vers un règlement de comptes après une querelle au sujet d'une jeune fille. Une adolescente d'un quartier voisin aurait été verbalement prise à partie plus tôt dans la journée alors qu'elle venait acheter des cigarettes dans un tabac. Ses camarades auraient alors promis d'"envoyer les grands frères" pour se venger.
 

Commenter cet article

  • inoue.nihon : Bonjour je suis etonée quand je lis qu'il faut mettre des agents un peu partout a surveiller , quand vous etes arreter la premiere reaction est ils n'ont rien d'autre a faire et quand ils font un controle d'identité c'est du rassisme . Moi quand on m'arrete ou que l'on verrifie mon identité celà ne me gene pas je n'ai rien a me reprocher .En plus tout le monde crie c'est un manque de liberté ,pour moi le manque de liberté c'est de ne pas pouvoir sortir de chez soi sans etre agressé .

    Le 15/12/2009 à 11h10
  • boulogne-b : QUE VIENT FAIRE M. SARKOZY ICI

    Le 15/12/2009 à 11h04
  • boulogne-b : Puisque les infos que vous lisez sont fausses, pourquoi continuez-vous à les lire ?

    Le 15/12/2009 à 11h03
  • al38240 : Quand il a parlé de nettoyer au karcher, vous avez certainement été le premier à être outré et à condamner ses propos, non ???

    Le 15/12/2009 à 10h57
  • monacfrance : Vous avez totalement raison. Je ne pense pas avoir manqué de respect à la "résidente new-yorkaise" mais cela devient agaçant que le nom de Sarkozy soit associé à tous les faits divers quels qu'ils soient.

    Le 15/12/2009 à 09h50
      Nous suivre :
      San Diego : Un panda géant reçoit un gâteau pour son anniversaire

      San Diego : Un panda géant reçoit un gâteau pour son anniversaire

      logAudience