En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mort d'Amar: Hortefeux annonce des "coups de pied dans la fourmilière"

Edité par
le 15 décembre 2009 à 22h44 , mis à jour le 15 décembre 2009 à 22h44.
Temps de lecture
3min
Amar, 12 ans, tué en pleine rue à Lyon

Ce garçon a été tué dimanche en pleine rue lors d'une fusillade, victime innocente d'une balle perdue. A l'origine de ce drame: une bagarre entre jeunes de quartier. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Faits diversLe ministre de l'Intérieur s'est déplacé mardi à Lyon pour assurer que l'enquête progressait "à grande vitesse" après la mort dimanche d'un adolescent de 12 ans lors d'une fusillade en pleine rue.

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, s'est déplacé mardi à Lyon après la mort dimanche d'Amar, un adolescent de 12 ans lors d'une fusillade en pleine rue. "Les enquêteurs progressent à grande vitesse au niveau de l'identification" des personnes impliquées, a déclaré le ministre à l'Hôtel de police, où il a rencontré la famille de l'adolescent tué dans une fusillade partie d'une altercation entre jeunes de quartiers différents.
 
Il a précisé que "les enquêteurs avaient en leur possession des images" d'une caméra de surveillance d'un local associatif situé près du lieu de la fusillade. "J'ai demandé à l'ensemble des préfets d'établir une cartographie très précise des lieux de trafics département par département d'ici un mois. Puis nous lancerons des opérations 'coups de pied dans la fourmilière'", a par ailleurs annoncé le ministre.
 

Pour Brice Hortefeux, "ce drame pose la question du trafic des armes". La réglementation actuelle "est devenue inefficace car trop tatillonne pour les honnêtes gens et impuissante face aux trafiquants", a-t-il affirmé. Le ministre a rappelé que "le ou les auteurs" de la fusillade "encouraient la réclusion criminelle à perpétuité", avant de se rendre sous forte escorte policière sur les lieux du drame, dans le 8e arrondissement de Lyon.
 
"Trois à cinq individus encagoulés"
 
Dans un climat serein, le ministre y a rencontré une quinzaine de responsables associatifs au centre social du quartier, certains d'entre eux accueillant Brice Hortefeux avec une photo du jeune Amar à la main. "Je suis ici pour rappeler que dans notre pays, quand on assassine, on est condamné pour des actes inadmissibles comme celui-là. Il faut qu'il y ait justice", a-t-il assuré à la soeur et au meilleur ami d'Amar. "Je suis ici pour vous remercier de votre dignité et de l'image que vous avez donnée au pays tout entier", a-t-il encore dit, évoquant la marche silencieuse à la mémoire d'Amar, qui a rassemblé sans incident quelque 500 personnes lundi soir. Le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, a appelé pour sa part à ce "qu'un tel drame ne puisse plus se reproduire".
 
Selon les premiers éléments de l'enquête, "trois à cinq individus encagoulés" et "armés de deux armes longues", une "carabine" et une "arme 7,62 mm de type fusil mitrailleur", ont ouvert le feu dimanche vers 17h30 devant un tabac-presse du 8e arrondissement après une altercation banale entre jeunes de différents quartiers. Le jeune Amar, qui cherchait son pain à une boulangerie, a été tué par un tir de chevrotine. Inconnu comme lui des services de police, un deuxième adolescent, âgé de 17 ans, a été blessé à une cuisse et a pu quitter l'hôpital dans la soirée.
 
Quatre jeunes, soupçonnés d'être impliqués dans les rixes précédant les coups de feu, étaient en garde à vue mardi, mais le tireur ne serait pas parmi eux, selon la police. On comptait parmi eux un témoin arrêté lundi et dont la garde à vue a été prolongée jusqu'à mercredi matin, a précisé mardi le parquet de Lyon, et trois garçons âgés de 16, 19 et 20 ans, interpellés lundi soir et mardi matin, a précisé pour sa part la police.

Commenter cet article

  • kilian0611 : Oui mais pour cela faudrait deja qu'on soutienne notre police national et qu'on arrete de la dénigrer

    Le 16/12/2009 à 13h41
  • moicontribuable : "Le sénateur-maire PS de Lyon"; mais pourquoi preciser "PS"? c'est le senateur-maire de Lyon qui veut changer les choses pour le bien de la population et c'est tout.

    Le 16/12/2009 à 12h18
  • reaction7 : @Draneyl Par rapport à votre réaction du 14/12 19h18 que pensez-vous des paroles de Mr HORTEFEUX qui indique que la règlementation est inefficace à l'heure actuelle. Je répète c'est affligeant de voir apparaître des armes de guerre malgré la règlementation en vigueur, vous semblez avoir des idées, c'est le moment de faire des propositions au Ministre Merci

    Le 16/12/2009 à 12h03
  • stelmaria0 : Il faut que la mort de ce petit fasse enfin bouger les choses,ce n'est pas normal que des individus de meme pas 20ans possedent des armes dignes d'un arsenal de guerre.Il faut vraiment dementeller tout ces traffics

    Le 16/12/2009 à 09h36
  • aciery : Voila les gars vous êtes au courant, dans un mois les préfets rendront leurs rapport donc les interventions 'coup de pieds dans la fourmilière" suivront quelques jours plus tard ! Vous avez donc tout le temps pour vous organiser et faire disparaitre les armes et la drogue ! ça va aller 1 mois à l'avance vous aurez le temps de tout planquer ?

    Le 16/12/2009 à 09h28
      Nous suivre :
      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      logAudience