En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

630.000 Français victimes de vols de téléphones mobiles en 2010


le 03 octobre 2012 à 23h00
Temps de lecture
3min
Une femme composant un numéro sur son téléphone portable.

Une femme composant un numéro sur son téléphone portable. / Crédits : Jupiterimages / Thinkstock

À lire aussi
Faits divers630.000 Français se sont dits victimes de vols de téléphones mobiles en 2010, un chiffre en baisse, selon les enquêtes de victimation menées entre 2007 et 2011 par l'Insee et l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

Les iPhones et autres smartphones de chez Samsung font toujours recette auprès des pickpockets à en croire cette étude qui évoque 630.000 portables volés en 2010. Sur un échantillon de quelque 85.000 personnes de plus de 14 ans interrogées lors de ces enquêtes, 1,2% ont déclaré avoir été victime d'un vol ou tentative de vol de téléphone mobile. Selon l'ONDRP, cela représente 630.000 victimes, un nombre qui a diminué "très significativement" par rapport à 2007 (1,7%) ou 2006 (1,6%) soit respectivement 850.000 et 820.000 victimes.  Ce nombre avait commencé de diminuer en 2008 où il y avait eu 570.000 victimes, relève aussi l'observatoire, la plus "forte baisse".
 
En 2006 et 2007, fait-il valoir par ailleurs, le nombre de vols ou tentatives était estimé à environ 1,1 million sur une année en France. Il a diminué en 2008 et est "assez stable depuis". Les hommes sont généralement un peu plus victimes que les femmes de ces vols et trois quarts des personnes interrogées ont décrit "l'acte le plus récent comme s'étant déroulé ‘sans violence ni menace'" par exemple sur la terrasse d'un café (18%). La tranche d'âge la plus touchée est celle des 14-23 ans suivie des 23-34 ans et des 35-44 ans, le pourcentage diminuant avec l'âge. 41% des victimes seulement ont déposé plainte, relève l'enquête. Ceux qui ne l'ont pas fait expliquent qu'ils n'en ont "pas vu l'utilité" ou que cela n'aurait servi à rien" (42,4%). "Par peur des représailles", ont aussi dit 2,6% des personnes, 2,2% pour "ne pas avoir affaire à la police ou à la justice".
 
Les régions les plus touchées sont l'Ile-de-France et le Sud-est, les moins visées étant celles de l'Ouest, la  Bourgogne, la Haute-Normandie ou la Picardie. Près d'un vol sur deux dans les transports en commun de la région parisienne concernait les portables, avec souvent des violences, selon une étude de la préfecture de police de Paris (PP) en décembre 2010.
 
Les enquêtes d'opinion, dites de victimation de l'ONDRP et de l'Insee sont menées directement auprès des victimes. Elles complètent les statistiques officielles des forces de l'ordre souvent sujettes à caution.

Commenter cet article

  • alyssa002 : Honfray2012 et ça empêche de donner mon avis???perso je trouve sa limite lamentable ce genre de réflexion..effectivement j'ai certaines lacunes en orthographe ...je ne vois pas en quoi cela m'empêche de dire se que je pense sur ce site....

    Le 05/10/2012 à 00h14
  • gpar2 : J'en connais une qui est a 4 iphone 4s en 6 mois, 2 volés et 2 perdus. c'est la pomme qui est contente avec ce genre de personnes car pas question pour elle de ne pas racheter un iphone.

    Le 04/10/2012 à 14h26
  • laurent-01 : Et le nombre de téléphone perdu. Perso j'en ai trouvé 1 de la marque a la pomme, et des amis ont en trouvés également plus ou moins sophistiqué. Comme il est dit dans un autre message certaine personne déclare leur téléphone volé alors qu'il les ont simplement égaré.

    Le 04/10/2012 à 10h22
  • celyna1963 : Entièrement d'accord avec vous mais les voyous si ils sont réfractaires à aller travailler..... légalement mais sont très actifs "très bosseurs" en ce qui concerne à voler les bien d'autrui. Je me contente d'un vieux portable et c'est très bien comme cela.

    Le 04/10/2012 à 09h23
  • sabelsab : Il est vrai qu'il y a beaucoup de plus en plus de vols de portables et aussi de fausses déclarations.Donc les chiffres sont pas bon.

    Le 04/10/2012 à 07h36
      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience