En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

A 12 ans, il a 7 identités et un CV de cambrioleur aguerri

Amélie Gautier par
le 29 février 2012 à 13h25 , mis à jour le 29 février 2012 à 17h16.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Faits diversParce qu'il avait l'air bien trop jeune pour conduire, les CRS ont contrôlé lundi un automobiliste qui prenait de l'essence sur une aire d'autoroute des Bouches-du-Rhône. Et là, ils sont tombés des nues.

L'air juvénile, au volant d'une grosse voiture, il s'apprêtait à faire le plein d'essence. Cela a turlupiné les CRS patrouillant sur l'autoroute A55 reliant Martigues à Marseille. Au hasard du contrôle de cet étonnant conducteur, ils sont allés de surprise en surprise.
 
Lundi, vers 11h45, sur l'aire de Gignac-la-Nerthe, dans les Bouches-du-Rhône. Les CRS décident de vérifier l'identité de celui qui paraît bien trop jeune pour conduire. En guise de papiers, le jeune homme, petit et trapu, leur présente une photocopie d'une carte d'identité italienne. D'origine croate, il ne parle pas français mais italien couramment. Les CRS tombent des nues : il a 12 ans et demi et il est recherché dans sept villes différentes du sud. Le tribunal pour enfants de Toulon le recherche pour soustraction à un contrôle judiciaire, ceux de Tarascon et Montpellier pour des vols aggravés et avec effraction...
 
Interpellé à plusieurs reprises
 
"Il est impliqué dans 26 affaires, pratiquement à chaque fois des cambriolages, et cela sur une seule identité", raconte à TF1 News, le commandant César, de la CRS autoroutière de Provence. Une seule identité ? Oui, le garçon est fiché sous sept identités différentes. Il a un seul nom mais sept dates de naissance et sept prénoms. Ce lundi, il dit s'appeler "Busa".
 
Il y a deux semaines, la justice d'Aix-en-Provence le soumet à un test osseux pour déterminer son âge. Résultat : il a entre 13 et 15 ans. L'adolescent a été interpellé à plusieurs reprises. Trop jeune pour être écroué dans un centre carcéral pour mineur, il est placé, à chaque fois, en centre éducatif fermé. Il y a fait long feu, s'en échappant à chaque fois au bout de 24 heures. Quand les CRS l'ont contrôlé à la station-service, il n'avait pas un sou en poche. "Il ne comptait pas payer son plein d'essence", relate le commandant César. Une peccadille pour ce cambrioleur multirécidiviste.

Commenter cet article

  • ptiteriviere31 : Sacré p'tit mec, heureusement non armé! Mais avec un tel palmarès, je plains l'éduc qui aura a le remettre sur le droit chemin...

    Le 03/03/2012 à 08h21
  • sebastien00 : Certes, où sont les parents & que font-ils ? Mais que fait notre système judiciaire ? Ne pas savoir empêcher un gamin de 12 ans de récidiver - au mois - six fois, beau message d'espoir pour les pro autres cambrioleurs.

    Le 02/03/2012 à 11h26
  • delicieux : De 1 ou sont ses parents 2les parents doivent subvenir au dégâts causé par leur progéniture confiscation des allocations+voiture 3 il est placé, à chaque fois, en centre éducatif fermé. fermé comment gardé par qui 4 si les juge ne savent pas comment faire qu'il s'en occupe et ils trouveront la solution au lieu de manifester pour manque de moyen eux ils manquent de lucidité et fermeté

    Le 02/03/2012 à 00h00
  • pat.hibulaire : Charmant bambin ....

    Le 01/03/2012 à 14h09
  • saneman : La même chose peut-être ?

    Le 01/03/2012 à 12h42
      Nous suivre :
      EXTRAIT Sept à Huit : aux Etats-Unis, la police est dans l'école

      EXTRAIT Sept à Huit : aux Etats-Unis, la police est dans l'école

      logAudience