En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Agression antisémite à Villeurbanne : quatre mises en examen


le 09 juin 2012 à 07h48 , mis à jour le 09 juin 2012 à 07h49.
Temps de lecture
3min
Trois jeunes agressés à Villeurbanne, la piste antisémite privilégiée

L'enquête se poursuit après l'agression samedi soir à Villeurbanne de trois jeunes juifs portant la kippa par une dizaine d'individus qui les ont frappés à coups de marteau et de barre de fer. / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Faits diversSamedi soir, trois jeunes juifs âgés de 18 à 23 ans, coiffés d'une kippa, se rendaient à un office religieux lorsqu'ils ont été insultés et bousculés par trois jeunes inconnus.

Quatre auteurs présumés de l'agression  antisémite de samedi dernier à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, ont été  mis en examen vendredi soir pour "violences aggravées", a annoncé le  parquet, qui conteste leur placement sous contrôle judiciaire et non en détention. Le parquet, qui avait requis le placement en détention de quatre des cinq agresseurs placés en garde à vue, a dit son intention de faire appel du contrôle judiciaire. 

Une information judiciaire "pour violences aggravées" avait été ouverte  vendredi par le parquet dans cette affaire qui avait suscité une large  indignation, du ministre de l'Intérieur Manuel Valls à Israël. Les violences sont aggravées par trois facteurs: elles ont été commises en  réunion, avec armes -- une barre de fer et un marteau -- et en raison de  l'appartenance des victimes à une religion, le caractère antisémite de l'agression ne paraissant "pas souffrir discussion" selon le parquet. Le jeune homme considéré comme le principal protagoniste de l'affaire, qui  aurait porté des coups de marteau sur deux des jeunes juifs, était en récidive. Agé d'une vingtaine d'années, il s'était présenté de lui-même au  commissariat de police jeudi. Pendant sa garde à vue, il a reconnu les faits  devant les enquêteurs tout en minimisant son rôle, disant qu'il n'avait "fait  que se défendre", avait indiqué une source policière. Les auteurs de l'agression encourent une peine de sept ans d'emprisonnement.
 
Samedi soir, trois jeunes juifs âgés de 18 à 23 ans, coiffés d'une kippa,  se rendaient à un office religieux lorsqu'ils ont été insultés et bousculés par  trois jeunes inconnus. Quelques minutes plus tard, alors que les trois jeunes juifs avaient repris  leur chemin, un groupe d'une dizaine de jeunes, dont les premiers  protagonistes, a accouru vers eux. Deux des trois jeunes juifs ont alors reçu un coup de marteau et un coup de  barre de fer au niveau de la tête. Le troisième a été frappé au bras. Deux des  victimes ont eu cinq jours d'interruption temporaire de travail et la troisième trois jours.

Commenter cet article

  • jiss : Politique de l'autruche Sujet tabou !!!! Peur du futur ????? C'est à la Nation de veiller à la Paix

    Le 10/06/2012 à 00h14
  • valmont2 : Pourquoi les journalistes ne donnent pas les noms des 3 jeunes qui ont commis cet acte odieux!!!!ni photo!!!!!merci de me publier pour une fois

    Le 09/06/2012 à 18h36
  • franky37 : Ca échappe à mon dictionnaire.

    Le 09/06/2012 à 16h12
  • rsch38 : Placement sous contröle judiciaire..........hmmmmmm,ça sent le laxisme à plein nez.

    Le 09/06/2012 à 15h33
  • chad : Facile a plusieurs la justice doit etre severt avec eux .

    Le 09/06/2012 à 11h58
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience