En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Avalanche du Mont-Blanc : les victimes sont étrangères


le 12 juillet 2012 à 12h07 , mis à jour le 12 juillet 2012 à 12h10.
Temps de lecture
2min
À lire aussi
Faits diversSept personnes sont encore portées disparues après l'avalanche qui s'est produite jeudi matin au Mont Mauduit, tuant six alpinistes étrangers. Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, va se rendre sur place.

Le bilan pourrait encore s'aggraver. Mais une chose est sûre cependant : au moins six alpinistes -deux Espagnols, deux Suisses et deux Allemands- sont morts jeudi matin dans une avalanche qui a emporté deux cordées au Mont Maudit, dans le massif du Mont-Blanc.

En fin de matinée, sept personnes -cinq Britanniques et deux Espagnols- étaient encore portées disparues. La gendarmerie précise cependant que cela ne veut pas dire qu'elles sont sous l'avalanche.

La "tristesse" de Valls
 
Le Mont Maudit, qui culmine à 4.465 mètres, est un des itinéraires qui mène au Mont Blanc. Il est l'un des passages de la "voie des trois monts", couramment empruntée, avec le Mont Blanc du Tacul et le Mont Blanc.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls va se rendre sur place dans l'après-midi. Il a fait part de "sa grande tristesse" et sa "vive émotion.

 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      "Il n'y a plus rien" : l'émotion d'un proche de victimes sur les lieux du crash

      "Il n'y a plus rien" : l'émotion d'un proche de victimes sur les lieux du crash

      logAudience