En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Béziers: la prof qui s'était immolée par le feu est décédée


le 14 octobre 2011 à 16h31 , mis à jour le 14 octobre 2011 à 21h54.
Temps de lecture
3min
Béziers : une professeur tente de s'immoler par le feu au lycée

Une professeur de mathématiques est dans un état grave après avoir tenté jeudi matin de s'immoler par le feu dans la cour du lycée Jean-Moulin de Béziers. Des problèmes personnels pourraient être à l'origine de son geste. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Faits diversL'enseignante de mathématiques de 44 ans, qui s'était immolée par le feu jeudi matin dans la cour du lycée Jean-Moulin est décédée des suites de ses brûlures.

Elle a succombé à ses blessures. L'enseignante, qui s'était immolée par le feu jeudi dans la cour du lycée Jean-Moulin à Béziers (Hérault), est morte vendredi. Cette professeure de mathématiques de 44 ans avait été brûlée au troisième degré et transportée au CHU à Montpellier.
 
L'enseignante donnait des cours depuis 10 ans dans ce grand lycée de 3.000 élèves et 280 enseignants, deuxième cité scolaire du Languedoc-Roussillon. Jeudi, selon plusieurs témoins, elle a annulé le cours qu'elle devait donner entre 9 heures et 10 heures. Puis, peu avant la récréation, elle s'est placée sous le préau et s'est s'aspergée d'essence très calmement avant d'y mettre le feu et d'avancer dans la cour sous les yeux des élèves.
 
"Compétente, consciencieuse et courageuse"
 
Vendredi, ses collègues ont fait part de leur "solidarité", estimant que cet "acte symbolique" témoignait de leur "difficulté à accomplir leur mission". "Son geste appelle à la solidarité de l'ensemble des personnels et témoigne de notre difficulté à accomplir notre mission. Nous attendons donc l'engagement responsable de nos autorités. Nous pensons très fort à Lise", disent-ils. "Nous sommes choqués et révoltés par les informations erronées, voire tendancieuses, avancées à l'égard de notre chère collègue, enseignante compétente, consciencieuse et courageuse", ajoutent ses collègues.
 
Fermé jeudi, l'établissement a rouvert ses portes vendredi matin, mais les cours n'ont pas repris. Ils ne devraient le faire qu'en début de semaine prochaine. La cellule de soutien psychologique, mise en place immédiatement fonctionnera jusqu'à mardi. Une marche blanche aura lieu lundi à 14 heures au départ du lycée.

Commenter cet article

  • scandaltor : La France est qualifiée pour la finale du rugby, voila l'information la plus importante pour les médias ! ( radio, TV, journaux) les drames humains comme le meutre de la policière et surtout le suicide de LISE , professeur qui s'est immolé en public passe au second plan, c'est une HONTE et c'est ignoble pour les valeurs de la personne humaine et sociale .Il est trop facile d'accuser de " fragilité psychique " et d'ailleurs dans ce cas, cela serait la société qui la causerait en quantité croissante. Ces drames sont des signaux d'alerte de graves problèmes de société et en tant que tels ils sont prioritaires (les guerres sont des problèmes politiques, les accidents sont regettables mais n'ont pas la meme valeur tragique alarmante ) Comment s'étonner ensuite que l'opinion pense que les RESPONSABLES des médias sont complices du pouvoir, comme les instituts de sondage par exemple ? ( alliés politiques ) Le devoir d'information sur des faits graves est inaliènable et s'il n'est pas possible de le faire il faut penser à changer de métier, c'est une question de justice et d'honneur, personne n' a le droit de donner d'ordre sur la diffusion et le developpement d'une information si elle s'avère véridique . De toute façon, dissimuler les situations graves et tragiques ne les résoud pas, au contraire elles s'accumulent et finiront un jour par se révéler dans la peur et la violence et alors comme il est écrit, " il y aura des pleurs et des grincements de dents " . merci de votre attention

    Le 16/10/2011 à 00h08
  • janejane69 : Cela n'a peut-être rien à voir avec son boulot!

    Le 15/10/2011 à 14h29
  • gifil44 : Mais bien sûr encore la faute à Sarko .....

    Le 15/10/2011 à 10h35
  • mirma88 : Je suis d'accord avec viny911

    Le 15/10/2011 à 09h39
  • viny911 : Toutes mes condoleance à sa famille.Mais encore une fois la même question:pourquoi devant les enfants? Si j'etais un des éléves qui ont assisté à la scene,je serai traumatisé à vie et cela aurait beaucoup joué dans la construction de ma personnalité!

    Le 15/10/2011 à 07h44
      Nous suivre :
      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      logAudience