En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Crash d'un avion dans le Doubs : l'appareil a été endommagé avant de s'écraser


le 27 août 2012 à 17h45 , mis à jour le 27 août 2012 à 17h52.
Temps de lecture
3min
Vue aérienne de la commune de Solemont (Doubs)

Vue aérienne de la commune de Solemont (Doubs) / Crédits : www.google.fr

A lire aussi
Faits diversL'avion d'affaires qui s'est écrasé ce vendredi dans le Doubs avait commencé à se disloquer avant de s'écraser au sol. Deux morceaux de l'aile se sont détachés avant l'accident qui a coûté la vie aux quatre personnes qui se trouvaient à bord.

L'avion d'affaires, qui s'est écrasé vendredi dans le Doubs avec quatre Suisses à son bord, tous décédés dans l'accident, avait commencé à se disloquer en vol avant de percuter le sol, a indiqué lundi une source judiciaire. "L'intégrité de l'avion s'est altérée quand il était encore en vol", a déclaré le vice-procureur de Montbéliard Lionel Pascal en charge du dossier.

 

Un morceau de 50 cm de l'aile droite de l'appareil est en effet tombé à Pierrefontaine-lès-Blamonts, à environ 10 km du point d'impact, et une partie plus importante de la même aile a été retrouvée à Terre-de-Chaux, à 2,8 km du lieu du crash, a-t-il précisé.

 

L'aéronef de type PC-12 s'est écrasé vendredi soir sur un plateau du territoire de Solemont, à une trentaine de kilomètres de Montbéliard. Il n'y a eu aucun survivant parmi les quatre Suisses qui se trouvaient à bord selon le plan de vol: un pilote de 57 ans, une jeune femme de 20 ans, un homme de 36 ans et un autre de 51 ans. L'avion d'une capacité d'une dizaine de personnes, qui avait décollé d'Anvers en Belgique, se dirigeait vers Gstaad, dans le canton de Berne en Suisse, dans le cadre d'un voyage d'affaires.

 

Des témoins ont vu la foudre s'abattre sur l'appareil

 

Selon le magistrat, "des hypothèses pour expliquer qu'un avion se casse en vol, il en existe mais c'est trop tôt pour en avancer une". Des habitants de Solemont ont affirmé avoir vu la foudre s'abattre sur l'appareil, mais "les experts de la gendarmerie sont unanimes, la foudre n'a jamais fait tomber un avion", a dit le vice-procureur.

 

Le ramassage des débris de l'avion se poursuivait lundi et doit s'achever mardi ou mercredi. Les restes des corps ont été retrouvés et doivent faire l'objet de prélèvements ADN. Pour le vice-procureur, "la priorité est d'identifier précisément les victimes pour des raisons juridiques et humaines".

Commenter cet article

  • lucidite : Metamorphus, peut-être voudriez-vous revenir vers nous après avoir consulté le rapport officiel de l'accident survenu au Dornier 228 de Kato Air le 4 décembre 2003. Si cet accident n'est qu'un parmi plusieurs dizaines connus d'avoir été causé par la foudre, il est particulièrement intéressant car la frappe de foudre aurait directement endommagé les commandes de vol, rendant l'avion incontrôlable. Souvent, les crash causés par la foudre résultent des explosions dans les réservoirs, et non les dommages mécaniques infligés à la cellule. Personnellement je trouve peu probable l'implication de la foudre dans l'accident en question ici, mais ce qui le disent impossible ne connaissent pas le sujet.

    Le 28/08/2012 à 16h15
  • metamorphous : Commencez donc par vous même! les turbulences dues à l'orage peuvent endommager un avion, mais pas la foudre.

    Le 28/08/2012 à 08h57
  • lucidite : On dirait, encore une fois, que le niveau des certitudes au sujet des accidents d'avion est inversement proportionnel au savoir des commentateurs. Les « experts » de la gendarmerie qui affirment que la foudre « n'a jamais fait tomber un avion » ne savent tout simplement pas de quoi ils parlent, tout comme Castor1911 qui affirme que « la seul possibilité pour que les ailes d'un avion se brisent c'est que celui-ci est décroché pour une raison X (sic)) encore complètement à coté de la plaque. Ces experts auto-proclamés feraient mieux de consulter le registre des antécédents les plus pertinentes avant de se lancer dans la sottise. Ils auraient trouvé de très nombreuses, dont un avion du même type, dans des conditions météorologiques similaires, pas plus loin que le mois de juin de cette année. S'il est vrai que la foudre a peu de chances d'être à l'origine de ce drame, la rencontre avec un orage peut très facilement produire des stresses sur la voilure ou la cellule provocant la dislocation en vol. Se prononcer sur les causes d'un tel accident avant de connaître les résultats des analyses, c'est étaler son ignorance.

    Le 28/08/2012 à 06h28
  • marcstdomingue : Tu n'es pas vraiment un bon pédagogue et encore moins un bon vulgarisateur :-) pour les autres sachez que tout ce qu'il dit est exact.

    Le 28/08/2012 à 05h59
  • gdlmus : @castor1911. J'admire votre totale incompétence, mais au moins reconnaissez vous que "c'est bizarre". N'étant donc pas trop sur de vous. Pour votre info le décrochage est bien le seul moment où les ailles ne risquent vraiment pas de se briser. En effet la charge ailaire en configuration de décrochage est quasiment nulle ( 0 G). Poids appliqué au CG et portance s'annulent quasiment. La seule situation pour détacher des ailes du fuselage peut se produire pendant une ressource induisant un facteur de poids supérieur à 5 G. Par contre si les "les experts de la gendarmerie" ont raison en affirmant que "la foudre n'a jamais fait tomber un avion" et je peux en témoigner par expérience, ils n'ont pas émis le facteur grêle qui peut lui sérieusement endommager une structure (pare brise cockpit en premier) mais j'aurais des doutes sur des morceaux d'aile. Le BEA en dira plus bientôt. Pour info également, il n'y a pas de raison x pour un décrochage. Décrochage = charge ailaire supérieure à la portance principalement causée par une assiette à cabrer trop importante pour une VP (vitesse propre) donnée.

    Le 28/08/2012 à 01h27
      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      logAudience