En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Dent trouvée dans un steak : le mystère enfin résolu


le 15 août 2012 à 11h48 , mis à jour le 15 août 2012 à 11h53.
Temps de lecture
3min
Steak haché - steaks hachés - viande

Steak haché - steaks hachés - viande / Crédits : Jupiterimages/Thinkstock

À lire aussi
Faits diversL'affaire avait eu un retentissement national et avait conduit à la mise en cause d'une usine et d'un hypermarché. Il aura fallu un an pour que le propriétaire (ou plutôt la propriétaire) de la fameuse dent soit enfin identifiée...

A qui appartenait donc la dent humaine retrouvée en août 2011 dans un steak haché par l'invitée d'un couple d'Angers - une affaire qui avait provoqué la mise en cause de l'usine de production et du circuit de distribution, en l'occurrence l'hypermarché où avait été produite puis vendue la viande ? Un an après la découverte, le Courrier de l'Ouest a enfin l'explication : la dent en question provenait tout simplement... de la mâchoire de l'invitée elle-même.
 
La comparaison des analyses génétiques de la dent, couronnée de métal, et des échantillons prélevés sur les deux femmes présentes ce jour-là à la table a révélé "sans contestation possible" qu'elle appartenait à l'une d'entre elles, rapporte le quotidien angevin, citant le procureur de la république adjoint à Angers, Guirec Le Bras, qui a décidé de classer l'affaire. "La dent appartenait à une des personnes qui étaient présentes autour de la table", affirme celui-ci. Et plus précisément, à la convive qui avait mangé la viande.
 
Le couple se sent "abusé"
 
La femme, son conjoint et leurs hôtes ont été convoqués au commissariat d'Angers en début de semaine, précise le journal. La propriétaire de la dent aurait affirmé ne pas s'être rendu compte "tout de suite" de l'avoir perdue. Quant au couple qui avait cuisiné le steak et alerté la presse, il a fait savoir par la voix de son avocat, Me Julien Roulleau, qu'il se sentait "abusé". Il réfute "avec véhémence toutes allégations tendant à les soupçonner d'auteurs de tentative d'escroquerie".
 
Le 8 août 2011, en révélant les faits, le couple avait annoncé son intention de porter plainte, provoquant un écho médiatique national. La direction du groupe Carrefour, mis en cause, avait alors expliqué qu'il apparaissait "impossible de retrouver un corps étranger de ce type au regard des procédures de contrôle qualité très strictes et des processus de fabrication d'un steak haché". Une enquête interne à l'usine de production Bigard de Quimperlé avait également écarté l'hypothèse d'un acte de malveillance.
 
Le parquet d'Angers, précise le Courrier de l'Ouest, a décidé de ne pas poursuivre les protagonistes, estimant que "les éléments de la tentative d'escroquerie ne sont pas réunis, notamment parce que celle qui a perdu la dent n'est pas celle qui a dénoncé les faits".

Commenter cet article

  • fantomarchand : Elle a perdu une dent mais la petite souris ne passera pas . . .

    Le 16/08/2012 à 14h50
  • gestionniste : Pour qu'il soit prouvé par un test ADN, que la dent provenait d'une des participantes au repas. il faut que quelqu'un, un inspecteur judiciaire je suppose, ait posé comme hypothèse cette version des faits et entrepris de faire faire les prélèvements et l'analyse. Pourquoi ne pas avoir demandé aux convives de tout simplement vérifier s'il ne manquait pas une dent dans leur bouche ou d'aller voir un dentiste?cela aurait été plus simple. Que sur le moment, on s'aperçoive pas que l'on a perdu une dent je peux le comprendre, mais qu'au de quelques mois et après vérification, on ne sache toujours pas qu'une dent manque, me semble peu crédible.

    Le 16/08/2012 à 13h34
  • jafk : Le subterfuge est un peu gros... Mais si cela avait pu marcher ! Heureusement maintenant il y a l'ADN. JAF

    Le 16/08/2012 à 09h37
  • brzmabro : Bizarre cette personne qui ne s'est même pas rendue compte qu'elle avait perdu une dent en mangeant...

    Le 16/08/2012 à 08h24
  • _mike : Le couple sent peut-être abusé, mais à côté il y a eu des gens qui se sont vu ciblé du doigt sans raison. Perdre une dent quand même, suffit de manger quelque chose pour savoir qu'il y a quelque chose qui cloche..

    Le 16/08/2012 à 00h25
      Nous suivre :
      PSG-Barça : Jay-Z, Beyoncé et ... Sarkozy ensemble dans les tribunes

      PSG-Barça : Jay-Z, Beyoncé et ... Sarkozy ensemble dans les tribunes

      logAudience