En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Ours en cavale dans l'Aude : "Ne pas s'affoler mais ne pas approcher"

Alexandra Guillet par
le 24 juin 2013 à 07h13 , mis à jour le 24 juin 2013 à 13h48.
Temps de lecture
3min
ours brun

Un ours (image d'archive) / Crédits : © Getty Images / Thinkstock

A lire aussi
Faits diversGendarmes, pompiers et vétérinaires étaient toujours à la recherche, lundi matin, d'un ours échappé dimanche de la réserve africaine de Sigean, dans l'Aude. La préfecture, contactée par MYTF1News demande de ne pas s'approcher du plantigrade, même s'il fait partie d'une race peu agressive.

Gendarmes, pompiers et vétérinaires étaient toujours à la recherche, lundi matin, d'une ourse brune du Tibet, et non deux comme craint dans un premier temps, qui s'est échappé dimanche de la réserve de Sigean, dans l'Aude, dans des conditions qui ne sont toujours pas éclaircies. Contrairement à de premières informations indiquant lundi matin que des moutons auraient été tués pendant la nuit, aucun cadavre d'animal n'a été retrouvé dans le secteur où le plantigrade est censé se trouver. L'animal est une femelle de 32 ans pesant 130 kilos, précise à MYTF1News Nicolas Martrenchard, directeur de cabinet du préfet de l'Aude.

Lundi matin, les effectifs ont été renforcés de manière conséquente avec plus de 40 gendarmes, de chiens des Pyrénées, une dizaine de pompiers, deux hélicoptères et deux vétérinaires. La dernière fois que l'ourse, prénommée Viviane, a été aperçue dimanche après-midi, c'était près de l'étang de Bages non loin du parc de Sigean et au sud de Guissan.

Le plantigrade se nourrit de plantes et de légumes

Les autorités appellent les riverains du secteur à la vigilance : "Il ne faut pas s'affoler car il s'agit d'une race craintive et pas agressive de plantigrade", explique Nicolas Martrenchard. "Pour autant, il ne faut pas s'approcher de l'animal, ne pas pas courir, ne pas le regarder dans les yeux, ne pas lui donner à manger ni tenter de le bloquer dans un endroit", précise cet ancien patron de brigade de gendarmerie. "Si l'animal se dresse sur ses pattes arrières, c'est un signe qu'il a peur", qu'il se sent menacé", précise-t-il. "Il s'agit d'un animal qui par principe fuit l'homme, précise à MYTF1News le capitaine Danièle Goury, se nourrit de plantes, de légumes et de fruits". Les difficultés pour la retrouver relèvent du fait que cette ours "qui marche à la même allure qu'un homme" sait aussi "très bien nager et grimper aux arbres".

Le parc de Sigean, qui accueille des ours du Tibet depuis 1974, compte actuellement 20 plantigrades. Par mesure de précaution, la réserve a été fermée lundi matin au public.

Commenter cet article

  • ysatis1 : On aurait dû lui mettre un bracelet électronique..(sans rire: une puce me semblait être un minimum, non ?)

    Le 24/06/2013 à 20h34
  • rozennbretagne : La planète n'appartient pas qu'aux hommes ! Les ours et les loups, ainsi que tous les animaux, ont aussi le droit d'y vivre et en paix !

    Le 24/06/2013 à 20h29
  • minghton2 : Encore un(e) qui n' a rien compris...

    Le 24/06/2013 à 16h39
  • ilesmarquises : Pauvre ourse, 32 ans emprisonnée, normal qu'elle ait eu envie d'aller prendre l'air !

    Le 24/06/2013 à 16h27
  • arlaff : Rien à voir, encore quelqu'un qui ne sait pas lire, ça n'a rien à voir avec la réintroduction là, il était dans une réserve ! ^^ après c'est peut etre ce terme que vous n'avez pas compris, en gros pour les incultes une cage géante. Pour plus d'information quand vous aurez appris à lire, voir wikipedia.

    Le 24/06/2013 à 16h22
      Nous suivre :
      ZapNet - Noël : c'est quoi ces animaux aux mains d'humains ?!

      ZapNet - Noël : c'est quoi ces animaux aux mains d'humains ?!

      logAudience