En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Drame familial à Auxerre, le père tue femme et enfants et se pend


le 18 juillet 2012 à 12h15 , mis à jour le 18 juillet 2012 à 21h33.
Temps de lecture
3min
La maison à Auxerre où s'est déroulé le drame familial – juillet 2012

La maison à Auxerre où s'est déroulé le drame familial – juillet 2012 / Crédits : AFP PHOTO/TUPAC POINTU

À lire aussi
Faits diversLe parquet a confirmé que le père, retrouvé pendu, est vraisemblablement l'auteur de la tuerie perpétrée à Auxerre le week-end dernier. Les corps ont été retrouvés mardi soir.

C'est bien un drame familial qui s'est noué à Auxerre. Le parquet a confirmé mercredi que les quatre personnes -mère, grand-mère et enfants- retrouvées mortes mardi soir dans une maison de la ville ont été tuées par le père, qui s'est ensuite pendu.

"Les fillettes et l'épouse portent des traces de coups de couteau dans les parties vitales du corps et la belle-mère aurait, elle, été étouffée", a détaillé lors d'une conférence de presse la vice-procureure de la République d'Auxerre. Les petites filles avaient six et onze ans.
 
Les raisons d'un drame
 
Selon les premiers éléments de l'enquête, les morts remontent à ce week-end. Le père, retrouvé pendu dans son garage, n'a laissé aucun mot pour expliquer son geste. Ce technicien de maintenance d'une société de distributeurs de billets de banque, présenté comme un informaticien par ses voisins, n'était pas au chômage, a précisé le parquet, alors que l'hypothèse d'un geste lié à des difficultés professionnelles était étudiée, entre autres pistes. "L'enquête va se concentrer sur l'entourage amical, familial et professionnel de la famille pour comprendre ce qui s'est passé dans le pavillon", a précisé la vice-procureure, évoquant "une famille sans histoires", avec une mère de famille "fonctionnaire".
 
Le couple de jeunes quadragénaires habitait le quartier depuis plusieurs années, selon le voisinage. "Je les croisais de temps en temps quand je promenais mon chien. C'étaient des gens assez discrets", a décrit un voisin. Selon plusieurs témoignages, le père était très sportif et avait l'habitude de faire son jogging suivi par les deux fillettes à vélo.
 
Le dernier cas marquant d'un drame familial sanglant remonte à 2011 avec l'affaire Dupont de Ligonnès : les corps d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants de 13 à 20 ans, dissimulés dans la terre sous la terrasse de leur maison, avaient été découverts en avril 2011 à Nantes. Le père, Xavier Dupont de Ligonnès, principal suspect, avait été vu ensuite dans le Var mais n'a jamais redonné signe de vie.

 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience