ARCHIVES

La trace des enfants disparus en Gironde se perd dans les bois


le 24 juin 2012 à 22h58 , mis à jour le 25 juin 2012 à 06h40.
Temps de lecture
3min
Les deux petits cousins Andy et Eyrane-David avaient disparu samedi après-midi à Eysines, près de Bordeaux.

Les deux petits cousins Andy et Eyrane-David avaient disparu samedi après-midi à Eysines, près de Bordeaux. / Crédits : TF1-LCI

À lire aussi
Faits diversLes recherches pour retrouver Andy, 8 ans et son cousin Erane-David, 7 ans, qui n'ont plus donné signe de vie depuis samedi après-midi, ont été suspendues cette nuit. Elles devraient reprendre ce lundi, alors que la trace des enfants se perd dans un bois.

"Nous n'avons rien de nouveau. Les recherches sont levées pour ce soir". Mobilisés depuis le matin, les enquêteurs ont dû cesser leur travail dimanche dans la soirée.  Ils sont toujours sans nouvelle de deux petits garçons, Andy 8 ans, et son cousin Erane-David, 7 ans, qui ont disparu samedi vers 17h ou 18h alors qu'ils jouaient ensemble au ballon dans le jardin d'une maison d'Eysines, dans la banlieue de Bordeaux. Jean-Paul Faivre, le directeur départemental adjoint de la sécurité publique n'avait pas caché le caractère "inquiétant" de cette disparition non résolue plus de 24h après sa constatation.

Selon une source policière,  trois chiens pisteurs ont identifié la trace des deux garçons dans un bois situé à environ 1,5 km de la maison où les deux cousins ont été vus pour la dernière fois, alors qu'ils rendaient visite à une connaissance d'une cousine de leurs mères. Assistés de chiens, des enquêteurs ont refait ce qui aurait pu être leur promenade dans ce vaste bois, suivant un parcours s'enfonçant dans les arbres pour ensuite revenir légèrement sur leurs pas. Le bois a été fouillé sans résultat.

La police a saisi les bandes de la caméra de surveillance d'une pharmacie située à l'orée de ce bois, espérant en tirer des informations utiles à partir de ce lundi. Aujourd'hui, le quadrillage du quartier où les enfants ont disparu doit continuer. Une centaine de policiers et un hélicoptère participent aux recherches.

Les personnes ayant des renseignements peuvent contacter la police au 05 57 85 72 30 jusqu'en fin d'après-midi, puis au 05 57 85 77 77.

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Jugé dépressif, un panda autorisé à regarder son ami à la télé

      logAudience