En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Femmes gendarmes tuées : comment un vol de sac à main a dégénéré


le 19 juin 2012 à 07h26 , mis à jour le 19 juin 2012 à 09h02.
Temps de lecture
3min
Les deux gendarmes Alicia Champlon, 29 ans et Audrey Berthaut, 35 ans, ont été tuées dimanche à Collobrières (Var) alors qu'elles intervenaient pour régler un différend à la suite d'un vol.

Les deux gendarmes Alicia Champlon, 29 ans et Audrey Berthaut, 35 ans, ont été tuées dimanche à Collobrières (Var) alors qu'elles intervenaient pour régler un différend à la suite d'un vol. / Crédits : DR

A lire aussi
Faits diversC'est pour un simple vol de sac à main que les deux femmes gendarmes qui intervenaient à Collobrières, un village du Var, ont été abattues. Le suspect, qui a reconnu les faits, était apparemment ivre au moment du drame. Il se serait battu avec la première pour lui voler son arme, avant de poursuivre la seconde.

Le suspect numéro un du double meurtre de deux femmes gendarmes dimanche dans le Var (Alicia Champlon, adjudante de 29 ans, dont le compagnon est gendarme à Salon-de-Provence, et Audrey Berthaut, maréchal des logis-chef de 35 ans, mère de deux filles de 5 et 13 ans) est décrit comme un homme de 1,80 m, âgé d'une trentaine d'années, déjà connu de la justice. Condamné à plusieurs reprises depuis 2000 pour infraction à la législation sur les stupéfiants et vols, il était sorti de prison en septembre après six ans d'incarcération. La semaine dernière, il avait été condamné à six mois avec sursis-mise à l'épreuve pour violences sur sa mère. "Il devient fou quand il boit... Qu'ils l'amènent dans un hôpital psychiatrique, il est malade, il est malade", a témoigné celle-ci au micro d'Europe 1.

Placé en garde à vue dans le Var, le suspect se trouvait "dans un état alcoolisé" lors de son arrestation vers 3 heures du matin sur un parking non loin du lieu du crime, au terme d'un quadrillage mené par les gendarmes dans le village bouclé. Il n'a opposé aucune résistance, a précisé le colonel Laurent Bitouzet, du groupement de gendarmerie du Var. Son taux d'alcoolémie, qui s'élevait à 0,23 mg par litre d'air, peut être estimé au double au moment des faits, selon la même source. D'autres analyses toxicologiques doivent être menées. L'homme, qui voulait redémarrer sa vie à zéro, habitait depuis peu Collobrières, village de 2000 habitants enclavé dans le massif des Maures, où réside sa tante, a ajouté le procureur, précisant que les enquêteurs examinaient d'autres cambriolages perpétrés dimanche pour déterminer s'il pouvait en être l'auteur.

En tout, huit coups de feu

Placé en garde à vue, le suspect a reconnu être l'auteur des coups de feu, un simple vol de sac à main semblant être à l'origine de ce drame sans précédent dans l'histoire de la gendarmerie. Les deux femmes, en poste à Pierrefeu, étaient intervenues dimanche peu avant 23 heures pour régler un différend à la suite de ce vol.

Selon les premiers éléments de l'enquête, confiée aux gendarmes de la section de recherches de Marseille, l'homme a tiré deux coups de feu sur Audrey Berthaut, avant de poursuivre sa collègue et de tirer six balles dans sa direction, a expliqué le procureur de la République de Toulon Xavier Tarabeux qui, dans ce second cas, a retenu "une volonté de donner la mort par préméditation".

Pour commettre son crime, il s'est apparemment battu avec la première des deux femmes gendarmes et lui a volé son arme de service - un Sig Sauer de calibre 9 mm. Il a ensuite subtilisé l'arme de la seconde, et s'est débarrassé des deux plus tard. "Il n'a pas expliqué les raisons précises qui l'ont poussé" à agir, a relevé le procureur de la République. Reste à déterminer le rôle de sa compagne d'une vingtaine d'années, également en garde à vue, qu'il connaissait de fraîche date.

Commenter cet article

  • vosgien : De tte fa� il va prendre 20 ans mai il sortira o bout de 10 ans et il recommencer elle sont belle les lois. ...pauvres filles en plus avec des gosses

    Le 19/06/2012 à 13h18
  • vosgien : De tte fa� il va prendre 20 ans mai il sortira o bout de 10 ans et il recommencer elle sont belle les lois. ...pauvres filles en plus avec des gosses

    Le 19/06/2012 à 13h18
      Nous suivre :
      En manque d’idée : voici les jouets tendances pour ce Noël

      En manque d’idée : voici les jouets tendances pour ce Noël

      logAudience