En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ALERTEZ-NOUS ! Une info sur ce sujet ? Envoyez-nous vos photos et vidéos
ARCHIVES
DOSSIER : Dossier Intempéries

Risque d'avalanches : les Pyrénées toujours en alerte


le 07 février 2013 à 06h38 , mis à jour le 07 février 2013 à 06h51.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Services
Faits diversRésultat des fortes chutes de neige qui se sont poursuivies la nuit dernière, le risque d'avalanches est de niveau 5 ("très fort") dans les Hautes-Pyrénées et de niveau 4 ("fort") en Haute-Garonne et dans les Pyrénées-Atlantiques.

Avec la neige abondante tombée au cours des derniers jours et des dernières heures, le risque d'avalanches est particulièrement élevé sur tout le massif pyrénéen. Au cours de la nuit écoulée, une fois encore, les précipitations ont été importantes sur les sommets et ne se sont calmées qu'en toute fin de nuit. Résultat : trois départements pyrénéens, de la côte basque jusqu'au centre du massif, restent ce jeudi placés en alerte orange, après une première alerte lancée mercredi. Il s'agit de la Haute-Garonne, des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques.

S'il ne s'agit pas en soi d'un événement exceptionnel, on n'en observe de similaire qu'une à deux fois par hiver sur les Pyrénées. L'alerte de Météo France est valable jusqu'en début d'après-midi. Le risque d'avalanches est de niveau 5 ("très fort") dans les Hautes-Pyrénées et de niveau 4 ("fort") dans les deux autres départements. Sur l'ensemble de la période d'alerte, entre mardi soir et ce jeudi midi, les hauteurs cumulées de neige pourraient atteindre près d'un mètre sur les versants les plus exposés des massifs de Haute-Bigorre et Aspe-Ossau, 60 à 80 cm sur les autres massifs.

Risques de routes coupées

Météo France estime que "des départs spontanés d'avalanches vont se produire particulièrement au-dessous de 2000 mètres d'altitude. Certaines de ces avalanches pourront menacer des secteurs routiers." Les quantités de neige très importantes qui se sont accumulées à haute altitude depuis la mi-janvier "conduisent à envisager tout à fait ponctuellement une très grosse avalanche". 

A la mi-janvier, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées avaient déjà été mises en état d'alerte rouge aux avalanches. C'était la première fois depuis l'instauration en 2001 de l'actuel système d'alerte météorologique que le niveau rouge était atteint. L'alerte était cependant passée sans perturbation majeure (lire : Intempéries : alerte rouge aux avalanches dans les Pyrénées, une première)

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience