En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Garçonnets violés dans les Deux-Sèvres: le septuagénaire mis en examen


le 02 août 2012 à 18h04 , mis à jour le 02 août 2012 à 18h11.
Temps de lecture
3min
Palais de justice

Image d'archives / Crédits : TF1

À lire aussi
Faits diversL'homme de 79 ans interpellé mardi à Niort, soupçonné d'avoir violé à plusieurs reprises violé les deux garçons de 6 et 8 ans d'une voisine, a été mis en examen jeudi à Poitiers.

L'homme, déjà condamné en 2003 pour atteintes sexuelles sur mineur, avait été interpellé mardi matin à Niort à la suite de la plainte déposée en fin de semaine dernière par la mère des deux victimes présumées, selon la même source. Présenté jeudi au pôle de l'instruction de Poitiers, le septuagénaire a été mis en examen pour viol et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans, aggravées et en état de récidive, a précisé le parquet. Il a aussitôt été écroué au centre pénitentiaire de Vivonne (Vienne). Son avocat de Niort, Me Jean-François Trespaillé, ne s'est pas opposé à ce placement en détention, expliquant vouloir protéger les victimes et l'auteur des faits de la vindicte populaire.

Lors de sa garde à vue au commissariat de Niort, le mis en examen avait
avoué avoir commis plusieurs viols et agressions sexuelles sur les deux garçons, reconnaissant "aimer faire l'amour avec des enfants", a expliqué Me Trespaillé.
Les faits auraient débuté en avril, au moment où la famille des victimes est venue s'installer dans ce quartier de Niort. Après avoir fait la connaissance de la mère, dont il était voisin, l'homme aurait attiré les enfants au moyen de bonbons, gâteaux et jeux divers. Fin juillet, les enfants avaient fini par se plaindre auprès de leur mère,
lui expliquant que leur voisin les "déshabillait et les mettait tout nus". Ce n'est qu'au cours de leur audition que les deux garçonnets ont reconnu avoir été victimes de viols et agressions sexuelles, a-t-on expliqué.

Déjà condamné pour atteintes sexuelles

Pour sa part, lors de sa garde à vue, le septuagénaire a reconnu les faits, sans toutefois prendre conscience de leur gravité, selon le parquet. Il n'est pas exclu qu'il souffre de sénilité et des expertises médico-psychiatriques vont être pratiquées.
Cet homme, né en 1933, avait été condamné en 2003 par le tribunal correctionnel de Niort pour "atteintes sexuelles sur mineur de 15 ans" et avait purgé 2 ans de prison.

Commenter cet article

  • fidji93 : J'espère qu'il vivra encore 20 ans pour purger sa peine, quelle honte, récidiviste en plus.

    Le 02/08/2012 à 23h19
  • jclermusiaux : Et le juge qui l'a remis en liberte apres seulement 2 ans de prison pour "atteintes sexuelles sur mineur de 15 ans", qu'est-ce-qu'il en pense? Cette fois-ci on va le laisser sortir apres seulement 2 ou 3 ans parce qu'il est vieux? La Justice se plaint (legitimement) de son manque d'independance, mais ces meme juges baffouent la volonte du Legislateur (il y a toujours une raison pour ne pas purger les peines en entier).

    Le 02/08/2012 à 23h01
      Nous suivre :
      Une tornade impressionnante touche les côtes italiennes

      Une tornade impressionnante touche les côtes italiennes

      logAudience