En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Gendarmes tuées : le suspect mis en examen


le 19 juin 2012 à 21h14 , mis à jour le 19 juin 2012 à 21h20.
Temps de lecture
3min
Le suspect des meurtres des deux gendarmes à Collobrières dans le Var se trouvait "dans un état alcoolisé" lors de son arrestation sur un parking non loin du lieu du crime

Le suspect des meurtres des deux gendarmes à Collobrières dans le Var se trouvait "dans un état alcoolisé" lors de son arrestation sur un parking non loin du lieu du crime / Crédits : AFP

A lire aussi
Faits diversL'homme qui a avoué avoir tué deux femmes gendarmes dimanche dans le Var, devait être mis en examen mardi soir pour homicide volontaire et assassinat. Sa compagne doit aussi être mise en examen. Le parquet a requis le placement du couple en détention provisoire.

L'homme qui a avoué avoir tué deux femmes gendarmes dimanche dans le Var, devait être mis en examen mardi soir pour homicide volontaire et assassinat, a annoncé le procureur de la République de Toulon Xavier Tarabeux.
Abdallah Boumezar, arrivé, ainsi que sa compagne, en fin de journée au palais de justice de Toulon, devait être mis en examen pour "homicide volontaire" sur la personne du maréchal des logis-chef Audrey Berthaut, et pour "homicide volontaire commis avec préméditation" sur l'adjudante Alicia Champlon, a détaillé le procureur lors d'une conférence de presse.
Dans les deux cas, des "circonstances aggravantes" devaient être retenues, en l'occurrence homicide sur "un militaire de la gendarmerie dans l'exercice de ses fonctions" et avec "pour objet de favoriser sa fuite ou de s'assurer son impunité".
La compagne de Boumezar devait de son côté être mise en examen pour "complicité de crime d'homicide volontaire aggravé et dissimulation de preuves", a précisé le magistrat.

Sa complice présumée encourt aussi la perpétuité


"Sa complice encourt la même peine que l'auteur présumé des faits, soit la perpétuité", a-t-il ajouté, tous deux étant en état de récidive. La jeune femme avait déjà été condamnée pour "vol aggravé" en mars 2009.
Cette femme était intervenue dimanche soir dans la bagarre avec les gendarmes, a expliqué le magistrat. Elle est également accusée d'avoir dissimulé, avec l'auteur des coups de feu, les armes dont celle qui a servi à tuer les gendarmes, de même que la deuxième arme et un bâton de défense dont disposait la seconde gendarme.
Le parquet a requis le placement du couple en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte, et deux magistrats instructeurs co-saisis "compte tenu de la gravité des faits" a dit Xavier Tarabeux.

Commenter cet article

  • pierre : Quelle honte! !!

    Le 19/06/2012 à 22h00
      Nous suivre :
      "François Hollande, tu peux faire une photo avec ma maman ?"

      "François Hollande, tu peux faire une photo avec ma maman ?"

      logAudience