En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Guéant : "Ce qui se passe à Marseille est absolument insupportable"

Edité par
le 29 août 2011 à 08h31 , mis à jour le 29 août 2011 à 12h57.
Temps de lecture
3min
Claude Guéant à Marseille le 29 août 2011

Claude Guéant à Marseille le 29 août 2011 / Crédits : DR

A lire aussi
Faits diversLe ministre de l'Intérieur est arrivé lundi matin dans la cité phocéenne pour installer un nouveau préfet délégué à la sécurité. Alain Gardère, proche de Nicolas Sarkozy aura pour mission prioritaire de faire baisser la délinquance.

Nommé la semaine dernière en Conseil des ministres, Alain Gardère va entamer dès lundi sa lourde tâche à Marseille : juguler la délinquance, là où son prédécesseur Gilles Leclair a échoué. Claude Guéant a fait exprès le déplacement pour installer officiellement ce proche de Sarkozy dans ses fonctions de nouveau préfet délégué à la sécurité. Alain Gardère, jusqu'ici directeur adjoint de cabinet du ministre de l'Intérieur, devra "innover sur le plan stratégique et méthodologique à Marseille, pour qu'une situation maîtrisée de la sécurité règne dans cette ville, enfin", a déclaré Claude Guéant à son arrivée.

Sa visite a commencé par un détour Porte d'Aix, à l'entrée de Marseille, où une affaire de parking abandonné à un petit groupe rançonnant les automobilistes avait suscité la colère à Paris, coûtant largement son poste au préfet délégué à la sécurité Gilles Leclair. Remontant le rue du Bon Pasteur, le ministre a notamment rencontré des commerçants. Claude Guéant devait ensuite se rendre au siège de la gendarmerie, puis à la préfecture. Selon lui, ce qui se passe à Marseille, où il effectue son troisième déplacement depuis son arrivée Place Beauvau, "est absolument insupportable". Selon une source policière, il devrait notamment annoncer lundi l'arrivée d'une cinquantaine d'hommes - gardiens de la paix et adjoints de sécurité - pour contribuer à compenser les départs en retraite.

Valse des préfets

Alain Gardère est le troisième préfet préposé à la sécurité nommé en deux ans. Des remplacements express qui s'expliqueraient par le fait que l'Elysée serait, selon la presse locale, très agacé par la série de faits divers ayant marqué la ville cet été. A commencer par l'affaire de ce parking abandonné où s'est rendu Claude Guéant en premier ce matin.

Selon les dernières statistiques, publiées par la presse et confirmées par la préfecture, au premier semestre 2011, les cambriolages ont augmenté de 14% dans les Bouches-du-Rhône par rapport à la même période l'an dernier, les vols à main armée de 18%, et de 40% à Marseille. Dans ce contexte déjà présent fin 2010, un drame avait particulièrement  marqué les esprits, quand en novembre un adolescent de 16 ans avait été tué dans un règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants. Au lendemain, le ministre Brice Hortefeux lançait une succession d'opérations de police menées dans les cités par des effectifs policiers renforcés.

Mais après une pause des incidents, liée à l'arrestation d'une bande près d'Aix-en-Provence, les règlements de comptes ont repris, y compris au sein du grand banditisme.

Visite surprise de Martine Aubry

L'entourage de Martine Aubry,  a fait savoir que la candidate à la primaire socialiste allair se rendre le même jour, dans la même ville, avec pour objectif de "défier" le ministre de l'Intérieur sur la sécurité. Elle devrait être accompagnée des maires de Grenoble, Toulouse et Sarcelles. Au lendemain de l'université d'été de La Rochelle, Martine Aubry, dont la visite a été soigneusement tenue secrète, veut dresser le constat d'échec de la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy et dénoncer cette politique.

Commenter cet article

  • pimpampooom : @zkr78 : bonen question ... je ne suis pas plus rassuré avec le PS en face :'(

    Le 29/08/2011 à 16h46
  • dacpasdac : La délinquance, l'insécurité, ces phénomènes ne sont pas nouveaux. Ils ont seulement prospérés sur l'inaction des politiques et de la justice depuis des décennies. Aujourd'hui il serait trop facile de dire que c'est de la faute au gouvernement en place même si ses actions sont ridicules et risibles aux yeux des délinquants...et un peu moins aux yeux des contribuables qui travaillent plus pour payer plus. Il faudrait une remise a plat avec un référendum pour savoir ce que veulent les Français en matière de sécurité : Répression ou prévention, bien que cette dernière ait montré ses limites.

    Le 29/08/2011 à 15h41
  • jean06riencore : 4 ans pour cette équipe. Mais dés lors que la police fait son métier, et que les choses tournent mal, les citées flambes et les socialo-communistes verdâtres sont en pôle position pour manifester aux côté des voyous ou de leurs familles.

    Le 29/08/2011 à 15h37
  • sano1 : Vraiment ce Sarkosy il est fort, il suffit de changer de préfet pour faire peur aux voyous!! on l'avait pas cette idée la bravo! Quand est ce que vous arreteré de délocalisé et de payés une misere, peut-etre que la sa sera un peu mieux ????? moi je vote pour la sagesse HOLLANDE.

    Le 29/08/2011 à 15h37
  • supersumo : Insupportable, surtout que 2012 approche

    Le 29/08/2011 à 15h22
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience