ARCHIVES

Handball : Nikola Karabatic évoque son "cauchemar" sur Facebook


le 03 octobre 2012 à 07h26 , mis à jour le 03 octobre 2012 à 07h30.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Faits diversLe handballeur vedette, mis en examen dans l'affaire de match présumé truqué qui éclabousse son club de Montpellier, s'est défendu mardi soir sur sa page Facebook des accusations dont il fait l'objet.

Arrêté, mené devant un juge d'instruction, sommé de s'expliquer sur un match auquel il n'a pas même participé ainsi que sur des paris qui lui valent une mise en examen pour "escroquerie" et un placement sous contrôle judiciaire, Nikola Karabatic se défend, non seulement par la voix de son avocat Me Eric Dupont-Moretti, mais aussi sur sa page Facebook. Dans une déclaration signée "Niko", le maître à jouer des "Experts" double champions olympiques parle d'un "cauchemar" et juge avoir été "livré en pâture" aux médias.

"Est-ce que j'ai parié ? NON je n'ai pas parié. Est-ce que ma copine a parié ? Oui. M'a-t-elle mis au courant ? Oui", écrit Nikola Karabatic, qui explique le pari de sa compagne par la démotivation des Montpelliérains, qui étaient déjà sacrés champions avant le match en question, et la hargne de Cesson, alors à la lutte pour le maintien. "Pour ce qui est des accusations très graves de tricherie elles me font très mal. M'accuser de tricherie et de truquer le match, nous livrer en pâture à la presse est intolérable", poursuit le joueur. "J'ai dédié ma vie au handball depuis que je suis né. Je me bats pour mon sport et me retrouver dans cette situation est un cauchemar..."

"Nous arrêter comme des voyous... Je n'ai pas de mots"

Ces déclarations sont très proches de celles qu'a lues devant la presse son avocat, Me Eric Dupond-Moretti, qui a présenté ces propos comme un compte rendu de l'audition de Nikola Karabatic lors de sa présentation à un juge en vue de sa mise en examen. L'avocat a précisé que le joueur avait fondu en larmes devant le magistrat.

Pour sa défense, Nikola Karabatic rappelle sur sa page Facebook que ni lui ni son frère Luka n'ont disputé le match en question, remporté par Cesson sur le score de 31 à 28. "Nous accuser moi et mon petit frère d'avoir triché alors que nous n'avons même pas joué et nous arrêter comme des voyous... Je n'ai pas de mots...", écrit-il, avant de remercier ses fans de leur soutien "dans ces moments pénibles".
 

Commenter cet article

  • romain-jean : Le secret de l'instruction n'est pas respecté en France et N Karabatic est condamné par les médias avant d'être jugé.C'est un gros problème.

    Le 03/10/2012 à 18h51
  • fionavar92 : En même temps, si ils n'ont pas joué...

    Le 03/10/2012 à 10h17
  • struf13 : Ce qui est sur, c'est que les médias et les juges qui eux non jamais rien a ce reprocher !!! ce régalent de ces histoires, alors que d' autres problèmes majeurs affectent le pays

    Le 03/10/2012 à 09h57
  • kid_cisco : Personne ne te retient, les gens qui ne cessent de critiquer la France peuvent la quitter. Bon vent.

    Le 03/10/2012 à 09h40
  • islefleurs : J'ai vivement apprécié vos performances en général, et notamment aux J.O. Moi je crois qu'il y a ici une envie de discréditer des champions olympiques et vous en faîtes les frais ... hélas. Courage à vous

    Le 03/10/2012 à 09h38
      Nous suivre :

      Une mystérieuse boule de feu embrase le ciel de Russie

      logAudience