En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Ils détournent un bus RATP et s'encastrent dans une voiture

Edité par
le 18 janvier 2013 à 10h34 , mis à jour le 18 janvier 2013 à 10h41.
Temps de lecture
3min
Face au refus de la machiniste de s'engager dans une rue à l'évidence trop étroite pour le gabarit du bus, ils l'ont expulsée du véhicule avant d'en prendre les commandes.

Bus RATP / Crédits : TF1 News / Steve Marques

À lire aussi
Faits diversDeux hommes ont expulsé la conductrice d'un bus RATP jeudi soir et pris les commandes avant de s'encastrer dans une voiture.

Il y a les pirates de l'air... et les pirates du bus RATP  286 ! Deux hommes armés ont détourné un bus, dans la nuit de jeudi à vendredi, à l'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), avant de finir leur course dans une voiture et de prendre la fuite.
Vers 1 heure, deux hommes encapuchonnés sont montés à bord d'un bus de la ligne 286 qui dessert plusieurs villes du Val-de-Marne entre Villejuif et Antony, au niveau de la cité Violettes-Pervenches à l'Haÿ-les-Roses.
Selon la police, les deux personnes ont alors menacé avec une arme de poing la conductrice du véhicule qui ne transportait aucun voyageur à cette heure avancée de la nuit.

Ils expulsent la conductrice et... s'encastrent dans une voiture


Face au refus de la machiniste de s'engager dans une rue à l'évidence trop étroite pour le gabarit du bus, ils l'ont expulsée du véhicule avant d'en prendre les commandes et, peu au fait des subtilités de la conduite d'un tel engin, de s'encastrer dans une voiture en stationnement.
Choquée mais pas blessée, la conductrice a été prise en charge par les services de police. Les deux agresseurs ont en revanche pris la fuite à pied, s'extirpant du bus en brisant une vitre à l'aide d'un extincteur.
Une enquête a été confiée à la sûreté territoriale du Val-de-Marne.
Selon la RATP, aucune perturbation n'était à signaler vendredi matin sur cette ligne.

Commenter cet article

  • jjtournan : Pourquoi ne pas les faire travailler gratis dans les ateliers de la R.A.T.P. Ce serait plus utile et moins dangereux que de les coller dans une prison surpeuplée où ils rencontreront des détenus encore plus dangereux qu'eux.

    Le 20/01/2013 à 00h03
  • 566456 : Ils sont ou les commentateurs passionés contre les armes aux USA ? Regardez et balayez devant votre porte.

    Le 18/01/2013 à 16h25
  • koolbb1 : Ben voyons ! c'est nouveau, mais toujours aux frais des contribuables. Si ces voyous sont arrêtés, qu'est-ce qu'ils risquent, surement pas ce qu'ils devraient "prendre".

    Le 18/01/2013 à 16h14
  • jjtournan : Tiens!! Pas de "droit de retrait" cette fois?? Je salue le courage et le civisme des employés de cette ligne qui n'ont pas pris les usagers "normaux" en otage. Cela dit, il faut trouver le moyen, probablement couteux, de sécuriser ces lignes de nuit.

    Le 18/01/2013 à 12h15
      Nous suivre :
      Transport aérien : y a-t-il des régions trop risquées à survoler ?

      Transport aérien : y a-t-il des régions trop risquées à survoler ?

      logAudience