En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Faits divers

Terrorisme : le gouvernement organise son 4e conseil de défense depuis l'attentat de Nice

Terrorisme : le gouvernement organise son 4e conseil de défense depuis l'attentat de Nice

Société

Le gouvernement organise ce vendredi son quatrième conseil de défense depuis l'attentat de Nice. Selon Marlène Seguin, en direct de l'Élysée, ces réunions servent surtout à établir une meilleure coordination entre les services de renseignements. Mais cette fois, "il s'agira aussi sans doute de peaufiner la communication après la polémique qui enfle depuis plusieurs jours" sur l'insuffisance de sécurité lors du 14 Juillet à Nice.

suspectr

Attentat de Nice : les cinq suspects mis en examen et écroués

Société

Le procureur de la République a annoncé jeudi 21 juillet avoir demandé la mise en détention et ouvert une information judiciaire pour "association de malfaiteurs terroristes" contre les cinq suspects arrêtés dans l'enquête sur l'attentat de Nice du 14 juillet. Ils ont été mis en examen ce vendredi. L’exploitation du téléphone portable et de son ordinateur laisse penser que le tueur préparait son acte criminel depuis un an.

"Je ne suis pas Charlie, je suis content ..." : le message d'un complice de Lahouaiej Bouhlel

"Je ne suis pas Charlie, je suis content ..." : le message d'un complice de Lahouaiej Bouhlel

Société

Lors du point-presse effectué ce jeudi concernant l'attentat de Nice, le procureur de Paris François Molins a donné plus de précisions sur l'enquête. Mohamed Lahouaiej Bouhlel aurait échangé près de 1.278 appels en 2015 avec un de ses complices, Mohamed Walid G. Le 10 janvier 2015, ce dernier se serait réjoui de la tuerie de Charlie-Hebdo. Il aurait également filmé la scène du drame à Nice le 15 juillet, le lendemain de l'attentat.

Attentat à Nice : cinq suspects devant le juge, dont l'un étant le destinataire des sms du tueur

Attentat à Nice : cinq suspects devant le juge, dont l'un étant le destinataire des sms du tueur

Société

Une semaine après l'attentat de Nice, l'enquête franchit une étape importante: cinq suspects sont présentés jeudi à la justice antiterroriste qui enquête sur la tuerie qui a fait 84 morts le 14 juillet. L'un des déférés, âgé de 22 ans, est le destinataire d'un SMS envoyé par le tueur juste avant son carnage. Dans son message, il le félicite pour le "pistolet" qu'il lui a fourni la veille et ajoute "alors on ramène cinq de chez ton copain" -- une nouvelle livraison destinée à une autre personne "et ses amis".

Violences à Beaumont-sur-Oise : "C'est inadmissible" pour la maire

Violences à Beaumont-sur-Oise : "C'est inadmissible" pour la maire

Société

Des violences ont éclaté dans le Val-d’Oise, pour la deuxième soirée d’affilée, donnant lieu à neuf interpellations. Elles se sont produites sur les communes de Persan, Beaumont-sur-Oise et Bruyères-sur-Oise, et impliqueraient 200 personnes. Elles font suite à la mort d’un jeune homme, Adama, 24 ans."C'est inadmissible ce qui est en train de se passer. Je suis très en colère", a expliqué la maire de Beaumont-sur-Oise, Nathalie Groux.

soldat

Attentat à Nice : Libération révèle que le dispositif de sécurité était bien plus léger que prévu

Société

Le début de la zone piétonne de la Promenade des Anglais devait être barrée par deux voitures de la police nationale, pourtant selon Libération, le dispositif de sécurité était bien plus léger que prévu. Seul deux policiers municipaux surveillaient l'accès de la zone, des barrières métalliques et des plots fermés la voie. Le ministère de l'Intérieur a maintenu sa version des faits ce jeudi. Plusieurs familles de victimes vont porter plainte contre l’État.

C'est (presque) du sport #17 : le message de soutien de Neymar à Teddy Riner avant les JO

logAudience