En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

INFO MYTF1News. Fiona : le beau-père envoie deux surveillants de prison à l'hôpital

Alexandra Guillet par
le 03 novembre 2013 à 09h26 , mis à jour le 03 novembre 2013 à 09h58.
Temps de lecture
3min
Berkane makhlouf

Berkane makhlouf / Crédits : PHILIPPE THIERRY ZOCCOLAN/AFP

A lire aussi
Faits divers Berkane Makhlouf, beau-père de la petite Fiona mis en examen pour "coups mortels" ,a agressé deux surveillants de la prison de Moulins au moment de la distribution des repas samedi soir, a appris MYT1News de source syndicale. Les deux gardiens ont été hospitalisés et Berkane Maklhouf transféré en quartier disciplinaire.

L'agression s'est produite au moment de la distribution des repas, vers 18 heures, samedi, à la prison de Moulins. Berkane makhlouf, mis en examen et écroué pour "coups mortels" portés sur la petite Fiona, dont le corps n'a toujours pas été retrouvé, s'en est pris à deux gardiens qui venaient lui apporter son plateau repas.

"Lorsque le premier gardien a ouvert la porte de sa cellule, le détenu lui a immédiatement porté un coup de poing en plein visage, explique à MYTF1News James Vergnaud, secrétaire national du syndicat FO Pénitentiaire. Le second gardien a voulu s'interposer et a lui aussi reçu un violent coup de poing, mais il a réussi à refermer la porte de la cellule avant que les renforts n'arrivent", précise-t-il. Les deux surveillants ont dû être hospitalisés, le premier pour une arcade sourcilière ouverte, le second pour une plaie au front. L'équipe d'intervention a transféré Berkane Makhlouf de l'isolement au quartier disciplinaire.

Son avocat "à moitié surpris"

"Cela faisait plusieurs jours que nous avions alerté sur le comportement instable et difficile de ce détenu qui, à la demande des médecins, bénéficiait pourtant d'un régime particulier avec le service d'une double ration de repas. Des repas qu'il jetait systèmatiquement par la fenêtre depuis une dizaine de jours", précise le syndicaliste. Dans un communiqué publié dans la matinée,  Force Ouvrière dénonce une situation "parfaitement scandaleuse" et clame son "ras le bol de dénoncer à maintes reprises les conduites brutales de certains détenus".

"Je suis à moitié surpris que les choses aient pu se dégrader au point qu'il y ait eu violences parce que Berkane Makhlouf s'était plaint à plusieurs reprises de ses conditions de détention, a réagi à la mi-journée son avocat, Me Kanifar, sur France 3 Auvergne. Il s'estimait brimé ou en tout cas faire l'objet de brimades. J'ai l'impression que mon client n'est pas désiré, en tout cas par certains membres de l'administration pénitentiaire, et qu'il vit lui-même une détention très difficile", poursuit-il, avant d'estimer qu'il "conviendrait de définir un autre lieu de détention plus adapté". Sur ce dernier point, il est certain qu'il aura tout le soutien des syndicats pénitentiaires.

 

A lire aussi : Fiona : la mère et le beau-père ont tenté de cacher un hématome une semaine avant
A lire aussi : La mère de Fiona désormais mis en examen pour "coups mortels aggravés"

Commenter cet article

  • pimprenelle9988 : J'aimerais bien savoir à quel titre il recoit une double ration ?????????

    Le 04/11/2013 à 07h07
  • g_tjrs_raison : Et dire que nos impôts payent ses repas...

    Le 04/11/2013 à 00h04
  • ilesmarquises : On se demande ce qu'a pu vivre la petite Fiona avec un beau-père pareil...

    Le 03/11/2013 à 20h32
  • matger : Tout simplement : Pourquoi double ration ?

    Le 03/11/2013 à 16h44
  • eml530 : Ne doit il pas être un peu puni ?

    Le 03/11/2013 à 15h59

      Jean-Pierre Pernaut nous fait visiter les coulisses du Journal de 13H

      logAudience