En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

INFO TF1 - Le cadavre retrouvé dans le jardin d'une maison de l'Essonne identifié, les auteurs déjà écroués ?

Edité par
le 02 mars 2016 à 19h07 , mis à jour le 02 mars 2016 à 19h17.
Temps de lecture
2min
police technique et scientifique (police nationale) faits divers

Scène de crime avec expert de la police technique et scientifique (police nationale) / Crédits : SICOP-DGPN

A lire aussi
Faits divers Selon nos informations, les policiers viennent sans doute de mettre un nom sur son cadavre : la femme retrouvée morte le week-end dernier dans le jardin d'une maison de Palaiseau, en Essonne, est sur le point d'être formellement identifiée. Ce qui a permis de faire le lien avec trois hommes arrêtés en janvier...

La police judiciaire parisienne était à sa recherche depuis le mois de décembre 2015. Dans le cadre de cette enquête ouverte pour "disparition inquiétante" puis pour "enlèvement et séquestration", trois hommes - dont le compagnon de la victime - ont été interpellés en janvier 2016. Tous les trois ont été mis en examen et sont depuis incarcérés. Ils avaient clamé leur innocence pendant leur garde-à-vue dans les locaux de la PJ de Bobigny (Seine-Saint-Denis). D'après les enquêteurs, les suspects auraient cherché à toucher l'héritage de cette femme âgée d'une cinquantaine d'années.

 

Le corps de la victime, habillé mais sans chaussures, gisait à l'arrière de la maison, recroquevillé dans un trou, à l'abri des regards, caché par des branchages. Des jeunes d'une vingtaine d'années, qui avaient loué la maison via le site internet Airbnb pour y fêter un anniversaire, avaient fait la découverte macabre samedi 27 février 2016.

 

Des analyses ADN sont en cours pour établir de façon formelle que le cadavre retrouvé correspond bien à celui de cette femme jusqu'alors introuvable. Mais différents éléments matériels, notamment des bijoux retrouvés sur place, ne laissent guère de doutes aux policiers chargés de l'affaire.

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Californie : des feux gigantesques ravagent des hectares de végétation

      logAudience